Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 09:48

Comme beaucoup d'entre vous, sans doute, j'ai regardé des centaines de cairotes, hommes  et femmes, jeunes et personnes d'âge mûr, appliqués dans la bonne humeur à nettoyer la place El Tahrir, la place de la libération. Lieu plus que jamais chargé d'histoire depuis que les manifestants sont parvenus, par leur constance et leur détermination, sans faiblir un seul jour, à obliger Hosni Moubarak à capituler.

Ces moissonneurs d'un nouveau type m'ont impressionné au point de me donner la certitude que le mouvement populaire va aboutir, in fine, à un vrai changement, non seulement de régime , mais de société. Et que les voisins arabes ne pourront, eux aussi, l'ignorer.

"Chaque pas en avant peut être un pas de géant, mais nous ne pouvons pas marcher au même rythme dans toutes les directions", disait un jeune cadre armé de son balai. Cette réflexion prenait toute sa signification quand, au même moment, l'Armée annonçait, sans provoquer de réaction négative apparente, que le gouvernement sortant était chargé d'expédier les affaires courantes et une série de mesures conservatoires destinées à éviter de déséquilibrer les pays.

Les "révolutionnaires" se disaient d'autant plus rassurés que dans le même temps le parlement fantoche était dissous, la Constitution suspendue et les nominations de nouveaux cadres commençaient à sortir des tiroirs du Ministère de la Défense.

Le comportement "nettoyeur" des ex-manifestants était une démonstration du sens des responsabilités qui est le leur. Le processus de démocratisation sera long dans cette région fragilisée par les guerres sévissant un peu partout, par la situation très particulière de l'Egypte, seul pays arabe à entretenir des relations diplomatiques avec Israël et puissance militaire incontestable.

Les Egyptiens le savent si bien qu'ils ont adopté aux circonstances la théorie de la relativité einsténienne: même la démocratie est  relative.

Pour  les Egyptiens la démocratie ne se trouve pas sur le pas de leur porte comme un cadeau de Nouvel An. Son aboutissement sera au bout d'une longue patience, 

Patience alimentée par les raisons, toujours renouvelées par de vraies, concrètes, nouvelles raisons, d'espérer.

Alors, commencer par nettoyer les places, quel symbole!

 

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens