Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 août 2011 1 08 /08 /août /2011 13:56

Coup double pour marquer l'autorité présidentielle sur la caste militaire brésilienne: la Présidente, Dilma Rousseff, a démis de ses fonctions le Ministre de la Défense, Nelson Jobim, et nommé à sa place le "gauchiste" Celso Amorim, son collègue des Relations extérieures.

Avec son allure de chef d'entreprise, grand bourgeois de carrure épaisse à la Perry Mason, Jobim, qui avait servi au même poste deux autres présidents, se croyait inamovible. Il avait même rêvé d'un destin suprême...En tout cas les généraux et autre amiraux l'avaient adopté et Lula avait évité de les contrarier. Aussi n'avait-on pas été surpris de le voir reconduit dans ses fonctions par Dilma pour suivre les conseils de son prédécesseur et mentor. Mais elle devait surveiler de près ce conservateur convaincu: quand il se mit à critiquer ouvertement certaines nominations de haut niveau, la Présidente décida de crever l'abcès. Elle rappela l'intéressé, alors en voyage officiel en Colombie, lui intima l'ordre de revenir sur le champ à Brasilia et, le lendemain, le liquida après cinq minutes d'audience. Dans la foulée elle le remplaça par la bête noire de la droite, le prestigieux militant et intellectuel Celso Amorim.

Les militaires ont eu beau exprimer leur mécontentement, Dilma les a mis aussitôt au pas. C'est qu'elle les a, si j'ose dire, "pratiqués" dans sa jeunesse, quand elle rejoignit le mouvement armé qui s'opposa au coup d'Etat du 31 mars 1964. Elle allait bientôt connaître  leurs sinistres geôles et leurs chambres de torture. Leur dictature dura 21 ans. Appuyée sans restriction par les Etats-Unis, regardée avec bienveillance par les autres démocraties occidentales elle a marqué à ce point le Brésil que les présidents ont toujours pris garde de ménager les généraux depuis leur départ (négocié) du Planalto en 1985.

Dilma a donc été la première à revêtir vraiment, symboliquement faut-il le préciser, les habits de Commandant en chef des Forces armées. "Silence dans les rangs!". Primauté absolue du civil sur le militaire. Les démocrates brésiliens attendaient cela depuis très longtemps.

Antoine Blanca

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens