Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2013 5 22 /03 /mars /2013 11:32

En France aucune confédération syndicale n'est  représentative de l'ensemble des salariés du public et du privé. La Charte d'Amiens date de 1908, qui séparait strictement syndicalisme et parti se réclamant de la classe ouvrière. On tourna alors le dos à la quasi totalité des pays industrialisés d'Europe. Aujourd'hui, en Allemagne, au Royaume-Unii, dans les pays scandinaves, en Autriche ou aux Pays-Bas, gouvernement et patronat négocient des accords, globaux ou partiels, avec la grande Confédération syndicale unique (ou peu s'en faut). Ces accords portent sur la flexibilité ou l'encadrement des salaires, les avantages sociaux ou la préservation de la stabilité du travail...Dans notre pays, parvenir à ce type de contrat, susceptible de limiter les sacrifices au bénéfice du plein emploi, relève du casse-tête. C'est pour quoi on a fini par légiférer de manière à ce que la signature de trois centrales syndicales, suffise à officialiser un accord. Ce qui vient d'être le cas à l'Hôtel Matignon et qui vise à garantir l'emploi.

Dans ce contexte, toutefois, l'absence de la CGT est regrettable. Même très affaiblie, cette confédération demeure emblématique pour le monde du travail. La grande centrale ouvrière, totalement contrôlée par le PC de 1945 à 1990, est un peu en recherche de paternité. Ce n'est pas, disons-le tout net, le successeur de Bernard Thibault qui jouera le rôle du Père. Son premier discours public, devant le Congrès qui venait de l'élire, a été peu apprécié. M. Lepaon ne va pas tirer le cégétisme vers le haut. Comme on ne dispose pas d'éléments suffisants pour juger la nouvelle patronne de la CFDT, les principaux partenaires du syndicalisme français sont dans le doute (d'autant plus que le MEDEF va aussi renouveler ses instances en renvoyant Mme Parisot à ses études).

Souhaitons donc bon courage au Premier ministre et, surtout, à son collègue du Travail, Michel Sapin, qui vont avoir à traiter avec une mosaïque de syndicats et avec de nouveaux venus dans la classe (CGT, CFDT, MEDEF...) dans une conjoncture économique et sociale particulièrement délicate. Ce qui peut amener certains à succomber à la facilité de la démagogie.

 

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens