Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 17:59

La récente déclassiification de documents secrets datant du début de la 2e guerre mondiale attestent, avec noms des bénéficiaires, dates et sommes perçues par généraux et ministres, que le gouvernement britannique acheta, en monnaie sonnante et trébuchante, leur intervention en faveur de la neutralité de la dictature dans la conflagration mondiale.
Tous les télégrammes diplomatiques chiffrés 'secret-défense' envoyés à l'époque ( à partir du 4 juin 40), par l'ambassadeur du Royaume Uni à Madrid vont dans le même sens: il était d'une importance vitale pour la suite de la guerre de faire en sorte que le régime de Franco demeure neutre. Suivait la liste de ceux qui étaient disposés à peser en ce sens, pour peu qu'ils soient  encouragés par des versements adéquats de livres sterling ou(et) de dollars.

Les fonds furent versés à l'agence new-yorkaise d'une grande banque helvète, Swiss Bank Geneva.


L'homme d'affaires originaire des Baléares, Juan March, servit d'intermédiaire moyennant commission personnelle appropriée. Le marchand d'armes et banquier baléarien devait d'ailleurs jouer à l'agent double pendant toute la durée de la guerre. Il avait en juillet 36 financé les premières opérations militaires du futur Caudillo à partir des Canaries et du Rif.


Franco s'engageait de son côté à ne pas exiger la dévolution de Gilbraltar aux britanniques tant que le conflit mondial durerait.


Le gouvernement de sa Gracieuse Majesté allait ainsi débourser , en euros constants, 170 millions. Au bénéfice des généraux Varela, Granda, Kinderlan (un authentique faisan précise l'ambassadeur entre parenthèses), Queipo de Llano, Orgaz et Asensio. Parmi les civils ayant reçu également des pots de vin (2 M de $ de 1940 en moyenne chacun): le frère du Généralissime, Nicolas (le dévoyé de la famille longtemps républicain et toujours ivrogne), le Secrétaire général de la Phalange, Gallardo.


Le clan militaire pro-nazi était dirigé par le chef légionnaire Yagüe, et le poliitique par le propre beau-frère de Franco, Ramon Serrano Suñer (alors ministre des Affaires Etrangères). Les fidèles de Hitler et de Mussolini durent se contenter de l'envoi, en 1941 sur le front de l'est d'une division espagnole connue comme 'division Azul', pour le bleu de la chemise d'uniforme des fascistes espagnols.

 

Ces révélations, pourtant très documentées par le Foreign Office, ne paraissent pas avoir beaucoup ému la presse internationale.

 

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens