Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 12:50

J'appartiens à une classe privilégiée, celle des retraités au statut confortable. Passionné de vie politique, j'ai regardé, ces derniers mois, avec une assiduité inhabituelle, les chaînes dites "d'information en continu" et pu ainsi mesurer, avec consternation ou commisération, les journalistes souffrir en direct pour remplir les longs vides entre deux événements attendus, vides que l'apparente placidité horaire de François Hollande contribuait à élargir encore et encore. Aujourd'hui c'était le show "composition du gouvernement". D'heure en heure BFM-TV et ses commentateurs vedettes, Olivier et Ruth, tentaient de nous maintenir en haleine, spéculaient sur des noms, sur les affres imposées par l'indispensable parité hommes/femmes, la présence souhaitable de figures issues des "minorités visibles" (que l'expression est détestable!), sans oublier les sensibilités au sein de la gauche. Une fois le nom du Premier ministre formellement proclamé, le Président, revenu de Berlin au terme d'un voyage foudroyant, la presse n'avait rien d'autre à offrir que ses spéculations sur les ministrables.

La copieuse journée du 15 mai n'avait, déjà, pas manqué d'événements, d'émotions et de discours historiques. Celle d'aujourd'hui a été une longue attente. Et quand on a choisi "la priorité au direct" comme emblème publicitaire, le métier a été dur. Heureusement pour les informateurs il y a eu rapidement une grande nouvelle annoncée par l'intéressée elle-même: Martine Aubry ne figurerait pas dans la liste du gouvernement. Du coup on s'est acharné à détailler les raisons, forcément hypothétiques, d'une telle absence. On s'est aussi hâté de demander l'avis de la défunte sarkozie, qui a tenté d'exploiter l'improbable filon politique avec une voracité de fauve privé de proie.

Pourtant tout était dit dans la déclaration de la Maire de Lille et de ses porte-parole habituels: "François Hollande est dans la cohérence en désignant Ayrault. Je le comprends et je vais pouvoir me consacrer au Parti que je dirige et à ma ville". Alors que l'on est de nouveau en campagne cet engagement est vital. Après le 17 juin (date du 2e tour), il y aura un nouveau gouvernement. Si la gauche l'emporte, ce qui est probable, logique même, il y aura certaines corrections en fonction des résultats.

Naturellement la clarté d'une telle réponse ne faisait l'affaire de personne dans l'univers  des médias. On ouvrit le dossier des primaires, on interrogea des passants dans les rues de Lille, on prêta mille arrière-pensées aux uns et aux autres. Tant de bruit pour conclure que François et Martine ne s'étaient jamais beaucoup aimé...Grande nouvelle en vérité. Qui masque l'essentiel: la contribution débordante de la chef du PS à la victoire à la présidentielle, et le nouveau regard qu'elle porte désormais, après une dure campagne menée en commun, sur la personnalité de son camarade devenu Chef de l'Etat pour les cinq ans à venir.

Si l'amour ne se décrète pas, surtout dans le combat politique, la communauté d'objectifs est un moteur suffisant pour faire avancer la machine qui vient de se mettre en route. Je pense que chacun occupe désormais le poste de commandement dans lequel il sera le plus efficace, en appui d'un gouvernement dont la compsition a reçu un accueil plus que favorable.

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens