Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 septembre 2012 3 05 /09 /septembre /2012 12:53

L'appelation incontrôlée 'première dame' nous vient tout droit de la Maison Blanche*. Pour autant que je le sache, les épouses de nos présidents de la IIIe et de la IVe République ne se sont jamais vu attribuer de titre. Tout a commencé avec Yvonne De Gaulle. Elle ne revendiquait pourtant rien de la sorte. Mais à partir des années 1960 la presse a pris goût à cette espèce d'anoblissement. Le retour en arrière étant devenu impensable, nous allons vivre désormais avec cette dérive de style monarchique...Tout dépendra donc des qualités intellectuelles et morales de la personne concernée. Et de sa discrétion (qui ne signifie pas effacement)...

Heureusement pour les Français, l'attention mondiale s'est provisoirement déplacée de La Rochelle au sud des Etats-Unis. A la lumière de ces grandes représentations de cirque que sont les Conventions républicaine et démocrate. Mme Rodney a ouvert le bal en épouse aimante, blonde et bien nourrie, bonne maman et bonne croyante, Bible toujours en bandoulière. Elle a fait le discours que les délégués du parti de l'éléphant espéraient. On peut lui donner un satisfecit.

Mais deux jours plus tard, pas loin de là, patatras, Michelle Obama, devant un tout autre parterre, l'a renvoyée à sa ringardise naturelle. Et rangée au cabinet des accessoires de campagne. C'est là toute la différence entre une actrice acceptable de série B, et une grande intellectuelle ouverte sur la société contemporaine, sensible aux grands changements qui secouent ou menacent le monde.

Nous ne dirons pas "bravo l'artiste!", tout simplement parce que la 'première dame' sortante ne jouait visiblement pas un rôle. Elle était dans SON rôle. Naturellement. Impressionnante.

Avec qui la comparer? Sans aucun doute avec Eleanor Roosvelt. Davantage que 'première dama', l'une et l'autre laisseront le souvenir de 'grande' dame.  La différence entre les deux est pourtant réelle. Mme Roosvelt faisait partie de l'aristocratie WASP** de l'est. Une famille choisie, nièce de Président (Théodore Roosvelt). Michelle est, quant à elle, chacun peut le voir, noire, et a dû cravacher pour briller dans les études à force de talent et de ténacité. 

Ces fortes personnalités concevaient (utilisons le 'présent' pour Michelle) leur présence aux côtés du Chef de l'Etat comme particulièrement dynamique. Mais il était inimaginable qu'elles deviennent un obstacle à la projection au premier plan de leur époux, le seul à avoir la légitimité du suffrage universel.

Antoine Blanca

* Disons que Mme Franklin D. Roosvelt a unauguré la saga des premières dames en 1933. Ses idées progressistes étaient très connues dans ses années d'étudiante. Après la mort du Président en 1945 elle milita en faveur des droits civiques et, officiellement, présida la Commission de l'ONU qui devait aboutir la 10 décembre 1948, à l'adoption par son Assemblée générale de la Déclaration universelle des Droits de l'Homme et du Citoyen.

** White anglo-saxon protestant....

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens