Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 août 2013 5 09 /08 /août /2013 11:12

Les rares amis qui réagissent à tel ou tel de mes articles me reprochent souvent de délaisser l'actualité française pour l'étrangère. 

Reproche injuste en ce début d'été. Hormis la triste chronique des faits divers, la vie est bien morne sur l'Hexagone. Comme je ne fais pas dans la prévision météo et que mes incursions dans le sport concernent ses évolutions financières et sociales, je continue de puiser mon inspiration dans mon petit domaine réservé: la politique intérieure et l'extérieure, les événements internationaux. Je n'ai jamais dissimulé mon engagement (Blog inter-socialiste), mais je me force à prendre de la distance pour observer l'actualité avec un maximum d'objectivité.

Côté politique française et européenne, reconnaissons que le coeur de la saison estivale n'est pas propice aux commentateurs. Les plus connus sont d'ailleurs en vacances...Que dire, sinon que François Hollande, en renonçant pratiquement à tout moment de repos, fait preuve d'opiniâtreté dans la défense pédagogique de sa politique. Il est dans son personnage et dans sa logique. 

Ceux qui le connaissons ne sommes pas surpris par sa démarche.
Optimisme exagéré selon la presse, du moins la partie qui secoue encore sa torpeur. Mais elle serait prompte à dénoncer des renoncements s'il adoptait un discours différent?! Notre président est un homme de conviction qui ne se contente pas de clamer un optimisme de façade: il met tout en oeuvre pour que ses annonces se transforment en réalité.

La droite, fatiguée de se démener pour payer les dettes électorales laissées par Sarkozy, fait donner son arrière-garde parlementaire pour, curieusement, critiquer par avance une amélioration des indicateurs économiques et de ceux du chômage. Amélioration qualifiée, avant même son apparition, de factice.

A croire que le conservatisme ne veut pas que la France puisse se mieux porter.


Côté politique extérieure, les événements se bousculent, souvent sanglants. Ils concernent surtout des pays arabophones. Guerre civile en Irak entre gouvernement à majorité chiite et terroristes sunnites qui disposent d'une réserve de kamikazes en apparence inépuisable.

Guerre civile destructrice d'hommes et de chef d'oeuvres monumentaux en Syrie. Deux points essentiels: Bachar el Assad est en position d'imposer l'avantage de ses armes, face à une opposition, désormais dominée, militairement, par les islamistes proches d'Al Qaïda. Ce qui signifie que, même défait sur le terrain, le terrorisme continuera à tuer et à détruire.

En Egypte je pense que l'immense majorité du peuple rejette la confrérie des frères musulmans. On va vers un régime autoritaire dominé par les militaires. Mais dont la dureté sera atténuée par un gouvernement qui comprendra une bonne partie de l'élite de l'Egypte. Il n'y aura pas de retour au système Mooubarak.

 

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens