Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 18:04

Par ses choix et ses arbitrages le Président Hollande a privilégié la compétence sur l'opportunisme politicien. Les dosages, la représentation équilibrée des courants de pensée existant dans la famille socialiste (et alliés), n'ont pas pris le pas sur la connaissance préalable des dossiers par les personnalités qui devaient les prendre en charge. Bien entendu, nous nous apprêtons à entrer dans le coeur du sujet en affrontant les défis qui sont devant nous. Mais il apparaît que nous nous sommes donnés les meilleurs atouts pour commencer à les surmonter.

Les fameux éléphants, cible bien facile, par nature, pour les observateurs de notre vie politique, se sont faits discrets. Une nouvelle génération est apparue. Je ne connais ses représentannts que de visage et de nom. Eux, elles, m'ignorent complètement. Tant pis pour mon ego. Tant mieux pour une force politique qui étale son renouvellement, sa vitalité retrouvée. Bien entendu certains, certaines, me sont plus sympathiques que d'autres. Je trouve Montebourg insupportable de suffisance mal placée et Najat Belkacem rayonnante d'assurance communicative. Deux exemples contraires pour illustrer mon propos.

Tout va très vite. Le Conseil des Ministres s'est réuni et les premières décisions ont été prises avant que le Président ne reprenne l'avion, cette fois pour les Etats-Unis. Toujours pas de pause. Je viens d'entendre la présentatrice du JT de Canal+ dire que, dans le gouvernement, toutes les régions, ou presque, étaient représentées. Pas la Corse, précise-t-elle, sans doute parce qu'elle a voté à droite. Faux. Des régions de gauche sont absentes: le Limousin par exemple, terre d'élection de Hollande, ou encore le Languedoc-Roussillon...En fait le critère régional n'a pas été retenu.

Je ne résiste pas à une petite méchanceté pour conclure. La nouvelle majorité a résisté à l'invasion Jack Lang. Il s'était pourtant beaucoup appliqué, pendant la campagne, à se montrer en militant exemplaire. Il n'est pas parvenu, malgré tout, à faire oublier sa conduite de lèche-bottes pour se faire adopter par Sarkozy. En fait il n'a été invité ni à l'Elysée pour la cérémonie d'investiture, ni à la réception historique à l'Hôtel de Ville. Il lui reste à se faire élire dans la circonscription réputée sûre où il a réussi à se faire parachuter (à Saint-Dié, Vosges). Après avoir été ambassadeur itinérant de la droite, il va continuer son itinérance parlementaire: ce sera sa troisième circonscription (le Centre, avec Blois; le Nord, avec Boulogne-sur-Mer; et à présent l'Est). Bravo l'artiste. Et grand merci au PS pour sa largeur d'esprit géographique.

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens