Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 10:29

L'actualité électorale française, la crise européenne, les événements du Moyen Orient ou les menaces guerrières venant d'Iran et d'Israël expliquent(1) l'indifférence affichée par nos compatriotes au sujet des Amériques latines. Quand je traite, dans mes articles, des faits concernant une région qui pourrait nous être culturellement très proche, le nombre des lecteurs de mon blog, baisse. Aujourd'hui, par exemple, j'aurais miieux fait de parler des incidents de Bayonne (quelques slogans, quelques cris, deux oeufs dirigés contre Sarkozy qui visitait la partie commerçante de la vieille ville) que du Guatemala et du génocide dont ont été victimes, durant une interminable guerre inavouée, de 1960 à 1996, les ethnies héritières du monde Maya.

Le plus terrible dictateur de cette sinistre période, le général José Efraìn Rios Montt, âgé aujourd'hui de 85 ans, vient de se voir refuser le bénéfice d'une loi d'amnistie décrétéé en 1986 par un autre général. Si les ONG compétentes et le Comité des Droits de l'Homme de l'ONU estiment que le nettoyage ethnique a fait, sur la période de 36 ans concernée, plus de 200000 morts parmi les paysans indiens, on a eu beaucoup de mal, en revanche, à déterminer les responsabilités précises des uns et des autres (armée, extrême droite militarisée, milices des gros propriétaires), pour le cas Rios Montt des preuves précises ont pu être réunies et reconnues. Il s'agit de la liquidation de l'ethnie Ixil. 1771 personnes assasinées au cours de 11 massacres (essentiellement des personnes âgées et des enfants, les hommes ayant rejoint le maquis). Tout est bien documenté, y compris les noms des victimes et les lieux des meurtres.

Je n'ai jamais cessé, pour ma part de dénoncer un "nettoyage" que les puissances voulaient ignorer alors que beaucoup de grands pays de la région subissaient des dictatures sanglantes. Que représentaient le Guatemala et le Salvador (où la liquidation des paysans indiens commença dans les années 1930), par rapport au Brésil ou l'Argentine...J'avais été envoyé à Ciudad de Guatemala par le Président François Mitterrand en janvier 1983 (j'était ambassadeur itinérant pour l'Amérique latine) dire à Rios Montt: "nous savons de vos massacres et ne nous tairons pas". Le sinistre général me reçut dans une ambiance kafkaïenne. Essentiellement sa réponse fut simple: "tout ce qui arrive ici est de votre faute, messieurs les européens; c'est vous qui avez commencé, moi je ne fais que tâcher de finir le travail".

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens