Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 10:54

Il convient de le reconnaître et d'en tirer les justes conclusions: la guerre planétaire décrétée en 1971 contre le trafic, la production et la consommation de drogues, est un échec. Pire, d'année en année les statistiques s'aggravent. En dépit des milliards de dollars consacrés par les Etats à cette lutte, de l'implication directe des Nations Unies et de la mobilisation, de plus en plus fréquente, des forces armées (au Mexique par exemple depuis quatre ans), dont ce ne devrait pas être la mission. Le trafic des drogues illicites est le marché criminel le plus prospère de l'histoire de l'humanité.

Des anciens Chefs d'Etat ou de gouvernement, de grands noms de la littérature et de la science, un ancien Secrétaire général des Nations Unies (Kofi Annan), viennent de publier un document important qui constitue, pour nombre d'entre eux, une véritable autocritique de leur action passée.

C'est le cas de Fernando Henrique Cardoso qui présida, pendant huit ans, aux destinées du Brésil après avoir, par deux fois, battu le candidat Lula (1994-2002). Il se confesse dans un film documentaire destiné à promouvoir son nouveau combat: "Lorsque j'étais à la présidence, je ne disposais pas des informations que j'ai aujourd'hui. Je partageais la vision la plus commune selon laquelle la répression est le seul moyen de résoudre le problème de la drogue...Je me suis trompé".

Il faut aujourd'hui, comme le préconisent ces fortes personnalités venues de tous les continents, réviser la convention de l'ONU sur les stupéfiants, assurer la cohésion entre ses différentes agences spécialisées en fondant leurs objectifs sur le respect des droits de l'homme, l'éducation et les principes de la santé publique. Ne plus s'appuyer exclusivement sur les forces de sécurité, mais le faire aussi sur la famille, la connaissance scientifique, tout en considérant avec intérêt les résultats des expériences novatrices menées avec succès dans de nombreux pays.

En France le député socialiste et ancien Ministre de l'intérieur, Daniel Vaillant, a fait des propositions concrètes allant dans le bon sens.

Il faut se libérer des  préjugés moraux visant à satisfaire l'électorat le plus conservateur. S'y soumettre ne conduit qu'à la violence aggravée et à la ruine budgétaire.

 

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens