Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 09:58

L'annonce du bon déroulement du deuxième tour de l'élection présidentielle en Haïti est certainement la meilleure nouvelle qui nous soit parvenue de la partie francophone (et créolophone) de l'île d'Hispaniola. Un chanteur, reconnu internationalement, nous dit-on, devient le nouveau Chef de l'Etat. Un patriote désintéressé, selon la rumeur. Acceptons-en l'augure. Il me faut secouer mon scepticisme naturel quand il s'agit des dirigeants de ce pays. Depuis la geste flamboyante de l'indépendance (la première à avoir été proclamée en Amérique latine, dès 1804), très rares ont été les gouvernants convenables. Tellement rares que j'ai de la peine à en citer même un seul. Alors, va pour le chanteur, puisque le voilà démocratiquement élu!

Mais depuis le terrible tremblement de terre qui a détruit la capitale et sa région, le drame que vivent les Haïtiens va bien au delà d'une consultation électorale. Dans le feu de l'émotion universelle provoquée par l'annonce du désastre et de son ampleur (un dmi-million de morts, 80% de la capitale détruite), la communauté internationale avait fait des promesses de dons significatifs.  S'ils étaient devenues effectifs la capitale et ses environs donneraient aujourd'hui l'image d'un immense chantier. Or celles qui nous parviennent évoquent un paysage de désolation, celui d'une ville intensément bombardée pendant la 2e guerre mondiale. Un paysage figé depuis le séisme. Avec, les visiteurs le disent, son odeur de mort et les épidémies qui se déclarent, les unes après les autres comme dans l'Europe du Moyen-Age.

Heureusement je péche par pessimisme: mille petits projets ont été entrepris, souvent déjà réalisés dans l'urgence. Des ONG du monde entier, les agences spécialisées de l'ONU ont fait des prodiges avec beaucoup de coeur et peu d'argent.

Mais ce sont des gouttes d'eau dans un océan de ruines.

Il faut donc souhaiter que le Président élu ne se contente pas de chanter, la main sur le coeur, son patriotisme. Et qu'il se serve de sa haute fonction et de sa notoriété internationale proclamée pour rappeler à la communauté des nations ses engagements des premiers jours. Ce pays a connu tant de malheurs dans son histoire, qu'il mérite bien un petit miracle. Le mécréant que je suis est disposé à y croire.

 

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens