Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2012 2 15 /05 /mai /2012 23:29

Je crois ne pas mentir en affirmant que jamais depuis la libération de Paris, et la visite historique qu'y fit le Général, l'Hôtel de Ville de la capitale n'avait connu une telle cohue joyeuse, bruyante et bon enfant. Avec, bien entendu, ce brin d'exaltation qui est le sel des moments d'exception. L'Histoire était-elle au rendez-vous, ce 15 mai, qui voyait Bertrand Delanoë recevoir solennellement François Hollande? Sans aucun doute était-ce bien le cas pour le peuple socialiste, la première fois qu'un maire de la capitale donnait la bienvenue fraternelle à un camarade du parti de Jaurès  qui venait d'être investi Chef de l'Etat. Les plus anciens des militants présents à la cérémonie sentaient, comme moi-même, qu'ils n'assisteraient plus jamais à pareil spectacle. Et ils voyaient, dans le regard un peu trop brillant du premier magistrat parisien, qu'il partageait leur émotion. C'était, pour lui, une manière d'apothéose d'un mandat exceptionnel marqué par la plus complète des réussites.

Et puis, bien entendu, d'autres sentiments et d'autres inquiétudes. Celles des amis ministrables, assis côte-à-côte au premier rang, mais échangeant peu entre eux, le regard tourné vers l'intérieur. Les intimes qui osaient venir interrompre ce dialogue silencieux, émettaient tous le même type d'interrogation. Alors? Quel ministère? Je n'en sais rien! Et le plus dur à croire, c'est que c'était vrai!

Seul Jean-Marc Ayrault avait le sourire entendu et modeste de celui qui connaît son destin. Et s'y prépare dans le secret de ses pensées.

Personne ne s'autorisait à dire son épuisement. L'esprit impose au corps une capacité de résistance insoupçonnable. Et puis voilà qu'il faut déjà retrousser encore ses manches pour les législatives et pour diriger le pays. Que dire de François Hollande, en apparence toujours d'humeur égale, souriant à l'un, un clin d'oeil complice à l'autre, quelques accolades et de multiples bises...Quelle journée inénarrable. Avec averses et discours chargés d'émotion, d'histoire. 

Et le tonitruant point d'orgue dans le ciel, la foudre frappant l'avion. Pain béni pour les commentateurs qui trouvaient là matière à inspiration: présage d'un coup de foudre avec Angela Merkel? Ce qui est certain: le nouveau Président que se sont donnés les Français a bien le feu sacré.

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens