Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2010 4 22 /04 /avril /2010 11:11

 

 

Quand on a annoncé la mort de Juan Antonio Samaranch, ancien Président du CIO, la première image qui m’est venue à l’esprit est celle le représentant, agenouillé sur un prie-dieu, devant Franco et un gigantesque crucifix. L’alors jeune catalan jure fidélité au Caudillo, la main  droite posée, ouverte, sur un livre des Saints Evangiles. Il est revêtu de l’uniforme des hiérarques de la Phalange, le parti frère du fasciste italien et du nazi allemand. Samaranch vient d’être nommé Ministre des sports. Franco porte l’uniforme et les distinctions de Généralissime des armées (Terre, Mer et Air). Ces armées qui ont renversé le régime légitime de la République au terme d’une guerre de près de trois ans et fusillé 300000 de ses défenseurs. Et Samaranch avait dix-huit ans le jour de la « victoire », avait adhéré au phalangisme et était arrivé à temps pour participer au macabre festin. En Catalogne les bourreaux étaient encore plus affairés que partout ailleurs.

Voilà l’homme qui a si longtemps incarné l’esprit de l’olympisme, celui de Coubertin fait de générosité et d’ouverture sur tous les peuples du monde..

A ce titre tous les Chefs d’Etat l’ont fréquenté et ceux qui aspiraient à organiser les Jeux, l’ont courtisé, cajolé avec déférence. Rien, en effet, n’est plus opaque que le CIO, composé d’individus cooptés aimant à être caressés dans le sens du poil. Mais le Président contrôlait bien la majorité d’entre eux. Et c’est ainsi que Paris n’organisera pas les Jeux de 2012. Samaranch avait, j’en ai la certitude, décidé à l’avance que ce serait Londres. D’ailleurs, même si on a jeté un voile honteux sur les manipulations, le CIO a fait l’objet de soupçons très justifiés sur son intégrité, quand le vieux catalan, au visage d’épicier madré présidait à sa destinée.

Cela n’a pas empêché l’Espagne redevenue démocratique, d’honorer l’ancien chef phalangiste. Le Roi l’a ennobli avec le titre de marquis. Et Barcelone, qui pense lui devoir les Jeux qui ont donné un nouvel élan à la grande métropole méditerranéenne multiplie les gestes de ferveur..

Bref il va avoir droit à des obsèques de Chef d’Etat.

 

Lech Kaczynski est bien, lui, un Chef d’Etat. Les circonstances de sa disparition aux côtés de son épouse ont été particulièrement dramatiques. On comprend que le Deuil national ait été décrété. Mais de là à donner la stature de héros de la Pologne à ce réactionnaire médiocre, anti-européen féroce, catholique intégriste et xénophobe notoire ? !...

La  seule conséquence positive de l’éruption calamiteuse du volcan islandais aura, finalement, été de priver ses obsèques de la présence de la plupart des chefs d’Etat et de gouvernement qui avaient annoncé leur présence.

Enfin cet aléas est bien peu de chose comparé à la récompense suprême que cet homme pieux n’aura pas manqué de recevoir au Ciel. Où il sera assis à la droite de son compatriote Jean-Paul II. Bien à sa droite même…


Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens