Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2010 7 30 /05 /mai /2010 11:30

La confirmation arrive dans la soirée du jeudi: "c'est dans la poche pour 2016". Il faut donc y aller! Genève, ce n'est pas loin. La ministre de la Santé et des sports, (soucieuse de ne pas gaffer, elle demande à un conseiller technique s'il s'agira de foot , de rugby ou de hand ball), sa belle adjointe au regard de biche éblouie, sont avisées. Elles vont avoir une royale compagnie. L'une ne  sera  plus que Chambellan. L'autre valet de pied. Puisqu'il y aura de quoi parader (chut, il ne faut rien dire encore),  ce sera le chef de fanfare qui dirigera la parade. Par les temps qui courent les occasions de festoyer se font rares.

Au Château, réunion avec la garde rapprochée. "A vous de mobiliser les aboyeurs. Attention: il s'agit de bien communiquer. C'est un triomphe de la France, donc de son capitaine. Pour les JO de 2012, on a perdu parce que ce roi fainéant de Chirac ne s'était pas déplacé. Cette fois c'est moins loin. Genève, la porte à côté. Bien faire passer le message sur l'ampleur des retombées économiques de la décision. Création d'emplois, afflux de touristes, prestige.  Et tout ça grâce à qui? Donner à penser que l'événement est planétaire. Rappeler en passant que j'aime le foot, demander qu'on ressorte les images du début des années 90, quand j'emmenais le petit Jean de l'EPAD au Parc. Cela émeut les familles et me rapproche des supporters".

 

Sur les étranges lucarnes tout se passe comme prévu. Personnages secondaires et figurants jouent leur rôle. Embrassades, larmes contenues. Tout est mis en oeuvre pour donner le sentiment qu'un événement planétaire vient de mettre la France sur le haut du podium. Cela a un petit air de république bananière. Le Honduras fêtant l'attribution à son pays de l'organisation de la Coupe "Amérique centrale-Caraïbes".

 

Décidément avec le président actuel le sens de la grandeur est à sa dimension. Au même moment, à Roland Garros, nos compatriotes des deux sexes étaient éliminés les uns après les autres. Tsonga  vient de tomber à son tour. Il n'y aura  aucun compatriote sur les courts en 2e semaine.  Heureusement Yannick Noah, grâce à ses succès dans la chanson, reste sur le devant de la scène médiatique pour nous rappeler que l'on peut gagner un jour. Comme il l'avait fait il y a 27 ans...

C'est loin, tout ça!

 

Autre grande spécialité nationale d'autrefois: le cyclisme. Le désastre depuis très longtemps.

ll n'est désormais plus question qu'un Français soit en mesure de gagner le Tour de France. Ou même une grande course classique. On entend le commentateur sportif de service dire: "le premier français est 16e, ce qui n'est pas mal..." Il pourrait ajouter que nous faisons mieux que la Lituanie.

Qui sait : peut-être nos chers "bleus" redresseront-ils la tête en Afrique du sud. Mais en attendant on a célébré une victoire sur le gigantesque Costa Rica, sur notre Stade de France, comme un exploit sensationnel. Si Sarkozy l'avait su, il serait peut-être venu...

Mais c'était tellement imprévisible...Et tout le monde s'est déclaré satisfait "d'avoir tenu la Tunisie en échec". Il est vrai que cela aurait pu être pire.

 

Antoine Blanca


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens