Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2010 4 02 /09 /septembre /2010 10:43

La première fois que Kadhafi a joué sa partie de dames, ce fut à Tunis au cours d'une visite officielle à son voisin Habib Bourguiba. Stupéfait, ce dernier le vit débarquer entouré d'un peloton de belles soldates, en battle dress sentant le neuf et munies de vraies armes à feu. "C'est ma nouvelle garde présidentielle", confia le lybien au Combattant Suprême qui avait du mal à reprendre son souffle. Le bataillon féminin est toujours en activité et fait partie des meubles comme l'immense tente bédouine que le fondateur  de la "Jamahirya arabe populaire et socialiste" fut autorisé à planter dans la cour de l'Hôtel Marignan lors de sa première visite officielle en France. Sarkozy doit s'en souvenir comme d'un interminable cauchemar.

Voilà 41 ans que l'ex-jeune colonel rebelle dirige son pays avec des titres divers et variés selon les saisons. Il a échoué dans tous ses projets panarabes (il prétendait alors prendre la relève du nassérisme), africains (il a entretenu des guérillas et financé des guerres civiles sur le continent sans faire bouger aucun curseur), il a distribué un peu partout des milliards de pétro-dollars sans accroître son influence politique internationale.

Il continue pourtant d'avoir les moyens de son goût pour la farce et les provocations. Il vient d'en faire étalage auprès de son compère Berlusconi, en recrutant pendant son séjour en Italie un plein autobus de pin-ups conviées à apprendre le Coran; avant de  proclamer une fois de plus sa certitude de voir l'Europe devenir musulmane.

Tout cela m'a remis en mémoire les petites manigances dont j'étais censé être victime: j'eus ainsi à supporter, au cours d'une visite de travail à Tripoli, vingt cinq minutes "d'entretien diplomatique" avec le numéro 2 du régime, sourd à 100% et ne parlant que l'arabe lybien, et la visite forcée (il m'y avait donné un rendez-vous auquel il ne vint pas) au site sacré où sa fameuse tente avait été bombardée par l'aviation de Reagan. Je dus être photographié devant les images représentant les restes ensanglantés d'un petit enfant, innocente victime de la barbarie occidentale, enfant qui serait son fils adoptif. J'étais alors numéro 2 de l'ONU.

Je pourrais énumérer longtemps les farces et attrapes que le Colonel aime collectionner. 

Elles ne nous font pourtant pas rire. Car le personnage peut tout aussi bien pratiquer le terrorisme de masse, notamment aérien, la piraterie et le chantage à la rançon et continue de rêver à des aventures expansionnistes.

Kadhafi demeure imprévisible, riche et politiquement inclassable.

 

Antoine Blanca 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens