Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 octobre 2013 7 27 /10 /octobre /2013 10:15

Le phénomène n'a cessé de prendre de l'ampleur depuis les attentats géants du 11 septembre 2001: même si cette mauvaise graine diffamatoire se développe sur un terreau déjà fertile. Islam, terrorisme, djihadisme, radicalisme musulman. Termes assimilés que l'on impose à l'opinion occidentale comme synonimes. Chaque attentat aveugle, kamikaze ou non, alimente le discours populiste et le potentiel électoral de ceux qui le tiennent.

Nous savons ce qu'il en est pour le FN en France. Mais ailleurs, en Europe, les partis racistes ou fascisants font déjà partie du gouvernement (Hongrie, Norvège). Quand M. Copé, profitant de l'émotion 'Leonarda', lance une opération insidieuse contre 'le Droit du sol', il vise moins les quelques milliers de Roms nomadisant sur notre territoire, que les millions de francophones procédant de nos anciennes colonies africaines et nord-africaines. Voulant ainsi ignorer que de tels projets retrécissent la dimension productive et culturelle de la Nation.

Pourtant la campagne islamophobe continue. Il suffirait d'un examen lucide, simplement honnête, pour y mettre un terme: attentat après attentat, massacre après massacre, ce sont toujours les populations vivant en pays majoritairement musulman qui sont les premières touchées. Considérés par les occidentaux comme 'islamistes modérés', les Frères musulmans et leurs semblables, tentent d'imposer la Charia sur le droit civil, dans les débats constitutionnels qui ont cours en Tunisie, en Egypte et au Pakistan. En Malaisie, la cour d'appel a décidé l'interdiction de l'utilisation du nom d'Allah par les non-musulmans. Une aberration quand on sait que ce terme a été commun, en Arabie par exemple, aux Juifs et aux Chrétiens bien avant l'appariition de la nouvelle religion mahométane au VIIe siècle. Et on l'implore toujours dans les églises, du Caire à Bagdad en passant par Beyrouth ou Damas.

La meilleure anti-dote pour abattre ces préjugés criminels, sera une dénonciation massive par les principales victimes elle-mêmes. Je veux dire les hommes et les femmes qui ont grandi dans des familles musulmanes.
Encore faut-il, comme c'est le cas en Tunisie ou en Egypte chaque jour davantage, refuser de céder à l'intimidation et au chantage.

Ou simplement au regard de l'Autre.

 

Antoine Blanca


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens