Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 11:01

La décision de François Bayrou de voter Hollande est symbolique. Cet ancien ministre de Balladur et de Chirac n'est pas devenu pour autant un homme de gauche. Il a simplement, à titre personnel, tranché un cas de conscience: le démocrate modéré a voulu ainsi démontrer qu'il n'est pas modérément démocrate. C'est que Sarkozy l'a poussé à bout, comme il a déconcerté nombre d'humanistes centristes. Car le président sortant va laisser en héritage une droite défigurée par ses prises de position favorables aux thèmes extrêmes de la xénophobie, de l'islamophobie, de l'arabophobie, du rejet de l'étranger, de l'exaltation des "racines chrétiennes" porteuses de "valeurs supérieures"à celles des "autres civilisations".

Sarkozy a ramené la République aux années 1930, même si la "mode" était alors, pour une certaine droite, à l'anti-sémitisme avec les assassinats de masse à venir. Bayrou a été longtemps hésitant, sans pour autant, depuis le début du quinquennat, épargner le pouvoir et ses dérives les plus dangereuses. Il a finalement choisi la vraie rupture contre le sacrifice de ses convictions les plus intimes.

Le 6 mai ce ne sera pas simplement la défaite d'une droite traditionnelle.  Sarkozy lui avait donné un tout autre caractère. Il avait concentré autour de sa personne la totalité des pouvoirs. Tel n'est pourtant pas l'esprit des textes constitutionnels de la Ve République. Il a transformé la droite pour en faire une machine à exclure, à discriminer entre les  citoyens. Pour se rapprocher tactiquement de la famille Le Pen, il a revêtu l'armure des croisés d'autrefois. Mais les électeurs de cette tendance lui ont préféré l'original. Et il a perdu finalement sur tous les tableaux. Ayant décidé de tout, il est le premier responsable de son échec. Et, sans doute après les législatives, de celui de la droite tout entière.

Celle-ci va devoir se recomposer dans la douleur. En se dépouillant des oripeaux sarkozystes. Il ne sera regretté que par chansonniers et humoristes, caricaturistes et journaux satiriques.

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens