Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2013 5 04 /01 /janvier /2013 11:34

Le cas personnel de Dépardieu me peine, car j'aimais bien le personnage, mais il ne devient politiquement intéressant qu'à partir de l'intervention de Poutine dans le débat public. Cet ancien commandant du KGB, nous a obligés à nous pencher sur le système russe en matière de fiscalité. Ce qu'on proclamait, il y a peu, 'patrie des prolétaires du monde entier' * est devenu le berceau des oligarques. Autrement dit de ceux qui, de cadres supérieurs d'entreprises d'Etat, en sont devenus les propriétaires, et accédé ainsi au statut de milliardaires. Ils peuvent continuer à prospérer pour autant qu'ils jouent docilement le jeu du pouvoir en place. Et versent leur dîme à la trésorerie des campagnes électorales bien inspirées.

Ce qui fut le 'berceau lumineux' de Lénine s'est donc transformé en refuge pour les persécutés fiscaux de la social-démocratie européenne. Pensionnaire dans un lycée en Algérie, au début des années 50 (à Médéa, le seul établissement du pays à porter le nom d'un poète local, Bencheneb, et à ne pas avoir été débaptisé après l'indépendance), à ceux d'entre nous qui se réclamaient du socialisme, nos camarades staliniens nous faisaient la leçon: "vous n'êtes pas socialistes puisque vous vous contentez de réformer le capitalisme; seuls les communistes sont 'conséquents', en rejetant totalement la propiété privée. En URSS on vit dans une société socialiste qui prépare l'avènement d'une authentique société communiste" **.

Nous, les 'social-traîtres' nous référions parfois à ce qui était pour nous une source d'inspiration. La Suède social-démocrate, qui avait l'ambition de parvenir à une société plus juste, notamment par la réforme fiscale, qui frappait très durement les hauts revenus. Il y eut alors des exilés fiscaux. Le plus célèbre: Ingmar Bergman, le grand réalisateur qui avait longtemps professé des idées de gauche.

Aujourd'hui, au moment où le léninisme s'est effondré partout, y compris dans les quelques pays que le PC dirige encore, je ne peux m'empêcher d'estimer que c'étaient nous, les 'social-traîtres', qui avions raison dans le vieux débat commencé en 1920.

 

Antoine Blanca


* Bien entendu, je n'ignore pas que la Russie n'était que l'une des composantes, certes très majoritaire, de feu-l'URSS. Je suis conscient de la facilité de la démarche de cet article; Je demande votre indulgence.

** Pour les communistes orthodoxes, le socialisme n'est qu'une étape de la construction d'une société communiste.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens