Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2011 2 24 /05 /mai /2011 10:21

La gauche en général, et celle des pays en développement en particulier, détestent le Fonds Monétaire International. Et on peut les comprendre. Voir arriver un haut représentant de cette institution washingtonienne est toujours un mauvais signe. Il vient en principe aider à "restructurer" la dette. En réalité il s'agira d'imposer des sacrifices difficilement supportables aux salariés et aux consommateurs,  de supprimer des services publics (dans l'enseignement, la santé, les transports) tout en protégeant les entreprises privées et les plus fortunés au prétexte qu'il faut les empêcher d'aller s'installer ailleurs.(1)

Ambassadeur de France en Argentine durant les cinq ans qui suivirent la fin de la dictature militaire, je dus assister, impuissant, à l'étouffement de la démocratie qui se voyait condamner à payer au prix le plus fort les incongruités économiques et financières de ses sinistres prédécesseurs. Un Directeur général français était chargé de rendre effectives les consignes criminelles du gouvernement Reagan.

C'est dire que c'est en connaisseur que j'appris l'acceptation de cette haute fonction par un socialiste aussi renommé que DSK.

J'ai changé d'avis aujourd'hui. Au cours de ces quatre années qu'il a passées à la tête du Fonds, notre compatriote a travaillé à le réformer en profondeur. Et il a eu la chance de trouver en Obama, représentant le plus important contributeur, un interlocuteur compréhensif, voire même encourageant. Trois pays membres de l'Union européenne (une consternante grande première), se sont vus contraints de faire appel au FMI. Et leur gouvernement a dû se soumettre à une cure d'austérité particulièrement douloureuse. Mais sans l'esprit dans lequel DSK a travaillé à la solution de ces dossiers, la souffrance des peuples concernés se serait transformée en drame majeur. Quand la tempête médiatique et judiciaire qui touche sa vie personnelle sera passée, sans doute que DSK pourra nous donner plus de détails sur les aspects positifs de sa mission à Washington.

 

Antoine Blanca

(1) On a reproché à DSK d'avoir dit, en aparté, que frauder sur l'impôt était un sport national en Grèce. Malheureusement il a dit vrai et cela conserne les plus fortunés. Ainsi les armateurs, tous multi-milliardaires, sont-ils dispensés d'impôt. Et j'ai entendu le président de leur association menacer à la télé: "si on nous impose, nous irons nous installer à Monaco". Or l'activité qu'ils représentent est vitale pour cette vieille nation. Leur patriotisme s'arrête au niveau du portefeuille.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens