Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2012 4 26 /04 /avril /2012 16:59

Le raccourci est tentant et nombre de commentateurs, voire des caricaturistes de talent comme Plantu dans Le Monde, s'y sont laissés prendre: assimiler la démarche de la gauche à celle des sarkozystes pour ramener dans leur camp respectif, à l'occasion du vote décisif, les électeurs du Front National. L'une est pourtant à l'opposé de l'autre et nous voudrions dire pourquoi.

Dans le vote Le Pen (16,90% pour le papa en 2002, un point de plus pour sa fille en 2012), il y a deux sortes, bien différentes, de motivation. L'une est liée à l'extrême droite, à son histoire et à ses nostalgies. Xénophobie et racisme, revanche éternelle à prendre contre les Sans-Culottes, les dreyfusards, les décolonisateurs. Héritage de Maurras et de Pétain, du poujadisme (Jean-Marie a été député de l'UDCA en 56*) et de l'OAS...Le rapppel serait trop long à compléter.

L'autre motivation nous interpelle davantage. Celle des désarrois cumulés  des régions qui se sentent, à tort ou à raison, abandonnées par la République. Monde rural et zones industrielles hier puissantes et prospères. Villages désertés par médecins et commerçants d'un côté; usines fermées, hauts fourneaux éteints, mines devenues musées, de l'autre. Voilà près de vingt ans que le FN progresse, là où la droite classique, ou le PCF, réalisaient de redoutables scores.

Entre une gauche qui cherche à interpréter le désarroi social d'électeurs désemparés, et un sarkozysme qui hurle avec les loups, fait de la surenchère sur les thèmes chers à la droite fascisante, la différence est abyssale. La démarche de la première est légitime, nécessaire. La seconde est moralement criminelle.

Antoine Blanca

* UDCA, Union des commerçants et artisans, fondée et animée par Pierre Poujade, boutiquier à Saint-Céré. En fait il avait, mêlant corporatisme et anti-sémitisme, ressucité une extrême droite qui se cachait depuis la Libération. Aux élections de 1956, l'UDCA obtint, à la proportionnelle, 54 sièges de députés (14% des voix). Parmi eux plusieurs militants fascisants tels Le Pen et le commissaire Dides.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens