Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 17:48

J'ai plaisir à constater que, si notre gouvernement a complètement foiré en la circonstance, les médias français ont bien couvert les événements qui se déroulent encore en Afrique du Nord et au Moyen Orient; que les débats qui ont été organisés ont utilement complété notre information, notre perception de réalités mal connues de nos compatriotes, et que désormais nous connaissons mieux ces nations qui nous avaient été longtemps si proches et sont désormais si lointaines.

Je sens bien qu'aujourd'hui nos compatriotes== du moins la minorité qui aime à analyser et à comprendre sans préjugés, mais en connaissant bien ceux, quotidiennement répandus depuis des années et qui ont durablement brouillé l'idée et l'image quue nous avons du Maghreb et du Machrek-== nos compatriotes, donc, sont en train de rejeter progressivement les idées reçues, les simplismes qu'aime à cultiver la droite française au mépris de toute de vérité.

Les foules qui se sont finalement auto-contrôlées, représentaient bien toutes les catégories sociales, les manifestants et les manifestantes étaient vêtus à l'européenne,  leurs inteventions, quand on les sollicitait, avaient été mûrement réfléchies, très loin des propos provocants et purement passionnels habituels au cours de ces manifestations de masse.

Et votre titre, direz-vous, quelle est sa signification? Il s'agissait pour moi, simplement, de rappeler que presque toutes les grandes protestaitons ont commencé, en Egypte, un vendredi, non seulement pour des considérations religieuses (les dévots étaient loin d'être majoritaires, surtout parmi les jeunes,) mai aussi et surtout parce que c'est le jour du  rassemblement (iioum el djemãa), celui précisément où tous les musulmans, pratiquants ou non, sont appelés à  se réunir et à échanger, sans retenue, informations et convictions. Bien sûr  il y a la prière coollective et le prêche d'un imam. Mais ils sont nombreux à ne pas se sentir concernés.

En langue Arabe, la "djemâa", c'est aussi le Parlement. Qui a vocation par nature a être un espace de liberté.

Antoine  Blanca

 

Notes: el djemaa fait partie de l'énumération en Arabe des jours de la semaine; sa singularité zst que le mot a par lui même une signification bien substantielle (article ci-dessus)

lundi, mardi; mercredi etc sont des numéros: par ex dimanche ets "ioum el had" ou le premier jour; lundi sera le deuxième etc...Seul le vendredi a une signification sociale, politique et religieuse. Il ne saurait donc être seulement qualifié du "jour de la prière". Puisque le prière doit prendre place cinq fois par jour et ne dure qu'une poignée de minutes, la prière du vendredi est surtout caractérisée par l'intervantion d'un imam, qui est le plus souvent un lettré de la communauté.

Il n'y a pas de clergé chez les musulmans sunnites. En Algérie le FIS et son bras armé le GIA ont tenté de se doter d'un encadrement religieux et djihadiste"permanennt et structuré ce qui a finalement constitué une faute mortelle aux yeux du peuple algérien dans les années 1990 (guerre civile entre ANP et GIA.)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens