Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 11:59

En 1961 je participais au Congrès des Jeunesses socialistes dont les débats se tenaient dans la bonne ville d'Hénin-Liétard. Une ville de mineurs de fond où socialistes et communistes se partageaient près de 80% des voix à chaque élection.

Sur la place de l'Hôtel de Ville, deux bistrots côte à côte (le "Jean Jaurès" et  "le Communard") accueillaient les mineurs à la fin de leur journée de labeur, en vêtements de travail, le visage encore noirci par la houille. On buvait à petits coups des demis de bière bien tirée. Les conversations traînaient, entrecoupées de longs espaces de silence. Le profane que j'étais, attablé avec un groupe de camarades, ressentait à quel point ces durs travailleurs savouraient ces moments de détente, comme un retour à la vie.

Le maire, Fernand Darchicourt, était lui-même un ancien de la Mine. Dans les grandes occasions il faisait parader la fanfare "socialo", les "Coeurs joyeux". La section du PCF avait la sienne. L'une et l'autre jouaient l'Internationale, la Jeune garde et le Drapeau rouge.
Ma surprise fut grande en apprenant que Marine Le Pen avait fait de cette ancienne ville ouvrière (devenue Hénin-Beaumont) son centre d'opérations électorales. Si elle-même n'est pas parvenue à se faire élire, le FN n'en réalise  pas moins des scores remarquables. Et c'est le cas aussi dans nombre de communes de la région. A Lille, Roubaix ou Tourcoing c'est dans les quartiers ouvriers que le parti fondé par Jean-Marie Le Pen obtient ses meilleurs scores. Il y est devenu la deuxième force électorale derrière le PS et devant l'UMP.

Oui, le FN a un électorat populaire. Il répond par des formules simplistes et haineuses, au sentiment d'abandon et d'injustice qui est le leur. Mais c'est dans ces quartiers aussi que vivent les  travailleurs issus de l'émigration, qu'elle soit ancienne ou récente, qu'elle soit légale ou illégale.Le FN ne manque pas d'utiliser électoralement sa politique xénophobe.

Je tiens à rappeler que ce vote de protestation n'est pas le fait du phénomène Marine. Que nos journalistes se donnent la peine de vérifier: l'apparition du vote d'extrême droite, massif, dans les anciens fiefs ouvriers remonte aux années 90. Il touchait alors non seulement la région Nord et le Sud-Est, mais aussi l'Alsace, la Lorraine et la banlieue ouvrière du lyonnais...

Rien n'a changé avec l'apparition de la digne fille de son père. C'est lamentable. Mais ce n'est pas une raison pour déformer, comme on le fait, la vérité.

 

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens