Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2013 1 13 /05 /mai /2013 11:26

[INTERRUPTION INVOLONTAIRE DE CE BLOG DÜ A UN PROBLEME DE LIVEBOX QUI VIENT D'ETRE RESOLU. PLUSIEURS ARTICLES VONT ETRE SORTIS DE LA BOITE DONT LE PREMIER EST CI-DESSOUS]

 

A l’origine, tout part de l’Algérie. Après sept années douloureuses d’une guerre contre l’Etat qui tourna au cauchemar, parfois à la boucherie, le terrorisme fut enfin vaincu, ses chefs abattus ou emprisonnés. Le peuple respira. L’épreuve avait laissé son empreinte sanglante sur les corps et sur les esprits. Aujourd’hui très rares sont les Algériens sympathisant avec le salafisme. Après une version politique qui avait gagné les mairies d’une majorité de communes, et le premier tour des législatives  le FIS* s’était militarisé grâce à la maîtrise acquise par des milliers de militants. Ils avaient servi en Afghanistan dans la guerre contre les Soviétiques. Le GIA** organisa des maquis et des groupes terroristes urbains. Ce fut le règne de la terreur. L’armée algérienne ne fit pas dans le détail pour éradiquer ce péril.

Les survivants de ces groupes d’extrémistes armés s’organisèrent  dans le sud, la partie du Sahara qui se situe aux confins de plusieurs pays africains, finançant ses activités par les trafics les plus divers (enlèvements, rançons, contrebande). Le plus structuré de ces groupes porte aujourd’hui le sigle de Al Qaïda au Maghreb islamique (AQMI).

L’intervention militaire française, en réponse à l’appel des Maliens, a mis fin à ses activités criminelles. Définitivement ? Là est la question. La porosité des frontières, le marché ouvert des armes, parfois sophistiquées, provenant des stocks abandonnés par les mercenaires de Kadhafi, ne garantissent pas que le nettoyage du djihadisme ait été achevé. Maliens, Tchadiens (déjà très efficaces aux côtés de nos soldats), Nigériens et Nigérians, sous l’égide de l’ONU, doivent prendre le relais de l’armée française. Les choses avancent dans le bon sens, mais à un pas d’un piéton fatigué.

Alors que la France prend au sérieux de nouvelles menaces d’AQMI contre les intérêts de notre pays, nos services confirment que des camps d’entraînement des terroristes se sont activés, notamment sur le territoire libyen. La vigilance doit donc être renforcée avec l’aide des services de renseignement des gouvernements alliés. Si nos commandos sont allés débusquer les djihadistes jusque dans leur dernière grotte, il convient de faire assurer la stabilité sur le terrain par les Africains eux-mêmes. En premier lieu par les Maliens. Et là, ce n’est pas encore gagné.

 

Antoine Blanca

 

·     Front islamiste du salut

** GIA , groupes islamistes armés    

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens