Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2013 4 20 /06 /juin /2013 12:49

François Hollande a suivi minute par minute les discussions qui ont abouti à la signature d'un accord/cadre entre le gouvernement provisoire malien et le MNLA (Mouvement national de libération de l'Azawad*). Autrement dit des représentants de la force armée Touareg un moment alliée à AQMI.

Pour le Président français, un tel accord est nécessaire au bon déroulement de l'élection présidentielle qui donnera, le 28 juillet, un gouvernement au Mali investi d'une vraie légitimité démocratique.


Pourquoi Bamako avait-il perdu, presque sans réagir, 60% de son vaste territoire?

1- Parce que la capitale était la proie de querelles de pouvoir entre civils et militaires. En réalité l'armée s'était déchirée au point d'avoir perdu toute cohésion. On peut même estimer qu'elle était incapable de jouer son rôle de défense de l'intégrité nationale. Le pouvoir civil était, quant à lui, en pleine déliquescence.

2- Parce que trop occupés à de vaines luttes de pouvoir, les Maliens avaient oublié la partie nord de leur patrie, méprisant les Touareg qui avaient, pour leur part, constitué leur force armée**. Ce peuple du désert sait devenir guerrier pour sauvegarder son identité, ses traditions. Depuis son fief de Kidal, le MNLA a estimé qu'une alliance tactique avec les djihadistes s'avérerait avantageuse pour leur cause. Erreur qui aurait pu s'avérer fatale.

 

Aujourd'hui le préambule d'accord signé au Burkina Fasso constitue un pas décisif dans la bonne direction. Mais, comme l'ont fait remarquer, en marge de la réunion, les représentants de la force onusienne (MINUSMA) et ceux de l'opération Serval, certains blancs restent à remplir. Par exemple où se trouveront les 'cantonnements' des miliciens du MNLA; et quel sera leur rôle dans le maintien de l'ordre à Kidal et sa région.

L'excellente atmosphère dans laquelle se sont déroulées les discussions, et le bonheur affiché par tous les signataires sont un bon présage pour l'avenir.

L'accord est désormais soumis à l'épreuve du terrain.

 

Antoine Blanca

 

* AZAWAD, territoire supposé être celui du peuple Touareg, historiquement.

** Comme d'autres le MNLA s'est largement approvisionné en armes provenant de la liquidation de l'armée de Kadhafi.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens