Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 11:44

Demain dimanche 16 décembre, les militants PS sont appelés par leur direction à descendre dans la rue pour défendre le projet de loi sur le droit au mariage pour tous. Et même plus, si je puis le dire...Je ne doute pas qu'il s'agisse là de bouleversements de société annoncés dans le programme présidentiel et formellement ratifiés par les instances régulières du Parti.

Le militant que je suis se conformera donc à la discipline. Ma manière de m'aligner consistera à me taire. Si j'avais  été parlementaire j'aurai voté avec mon groupe.

Mais que l'on ne me demande pas, en outre, de descendre dans l'arène avec des pancartes. C'est là le rôle d'associations en quelque sorte spécialisées dans ce type de revendication. Des lobbystes. Pas celui d'un combattant de la Cause socialiste.

Je m'explique mieux: j'ai approuvé avec vigueur l'adoption du PACS. Même si des dispositions de son contenu peuvent certes être améliorées, voire étendues. Cela résout les problèmes essentiels auxquels se trouvaient confrontés des couples du même sexe. Le PACS aura été une victoire dans notre combat permanent contre les discriminations.

Mais pourquoi le mariage? Au moment même où cette institution est bousculée par les couples hétéro qui avaient franchi le pas. On n'a jamais tant divorcé, on ne s'est jamais autant séparés ! Ces chose arrivent parfois après une très longue expérience de vie commune!!!. Non, le mariage n'a pas le vent en poupe. Alors quel démon nous pousse à améliorer les finances des avocats spécialisés...?

Bien entendu j'enregistre comme une démonstration d'ouverture d'esprit, les sondages attestant que le 'mariage pour tous' est approuvé par une majorité de nos concitoyens. J'avais déjà trouvé stupéfiant que l'Espagne soit pionnière dans le domaine législatif et sociétal en question.

Rien n'est donc impossible au pays des processions de Semaine Sainte, et de Torquemada.

Mais je note aussi que les socialistes espagnols qui ont fait adopter le mariage 'pour tous', n'ont pas donné la priorité à la proclamation de la séparation des églises et de l'Etat, à l'école publique, laïque et obligatoire. Les Espagnols sont donc en avance sur le secondaire et très en retard sur le principal.

Mes lecteurs l'ont compris : je ne défilerai pas le 16 décembre.

 

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens