Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 10:00

Quinze ans après sa disparition physique, François Mitterrand est plus que jamais vivant dans le coeur des militants. Sa relation avec eux n'aura pourtant pas été facile. En 1971, au congrès d'Epinay il avait, d'une certaine manière, pris d'assaut le PS avec ses chevau-légers de la Convention des institutions républicaines en fer de lance, et la grosse cavalerie des troupes de la SFIO qui se reconnaissait en Pierre Mauroy et Gaston Defferre. Le CERES de Chevènement était en embuscade. Sa contribution allait se révéler décisive: Mittterrand ne sera élu Premier secrétaire, par le nouveau Comité directeur, qu'à une voix de majorité. Ce fut suffisant. La conquête fut ensuite totale et presque incontestée.

Mais le PS demeura la machine difficile à manier qu'elle avait toujours été depuis 1905. L'Union de la gauche à peine conclue avec le PC ( 1972--1977), le socialisme chrétien, qui avait choisi Rocard comme champion, fit de l'entrisme et imposa des Assises avec l'appareil de la CFDT au grand complet. Dès 1974 donc le pouvoir mitterrandien était remis en cause à l'intérieur du Parti. Après la non-victoire des législatives de 1978, Rocard se lança à l'assaut avec l'appui de Pierre Mauroy. Un an plus tard, le congrès de Metz fut dramatique.

Mitterrand tint bon en dépit des sondages et de la presse. Il lui fallut reconquérir le PS de haute lutte. Mais sa victoire interne fut totale.

Le Président demeura le maître incontesté pendant dix ans. Au Congrès de Rennes, pourtant, le PS retrouva tous ses travers. En 1990 il étala donc, une fois de plus, ses divisions. Elles n'étaient pas idéologiques mais bel et bien humaines. François Mitterrand ne parvient pas à imposer celui qu'il considérait comme son héritier naturel, Laurent Fabius. Après ce fameux congrès les choses ne furent jamais les mêmes entre le PS et le Président.

Il en fut ainsi jusqu'à sa mort. Il savait composer avec "l'infidèle". Mais il ne pardonnait jamais.

 

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens