Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 10:55

Marine Le Pen lance un défi précis: mettre ses listes en tête aux élections européennes de l'an prochain. Cela ne manque pas de logique: il s'agit du mode de scrutin  le plus favorable aux extrêmes. Olivier et Arlette avaient connu des moments de gloire dans ce contexte. Et obtenu leurs premiers sièges parlementaires. L'abstention étant massive, elle favorise les forces hétéroclites du mécontentement tous azimuts. Les électeurs envoient ainsi, croient-ils naïvement, un avertissement sans trop de  frais aux partis de gouvernement. Le Parlement de Straasbourg peine toujours, paraît-il, à convaincre de son utilité.

Mais, en la circonstance, le défi de la Marine vise essentiellement l'UMP. La campagne de 2012 de Sarkozy avait consisté avant tout à piquer des voix au FN. Si l'ancien maire de Neuilly n'avait pas gagné, il avait du moins limité les dégâts. Evité l'humiliation d'une défaite  cuisante.

La vehémente leader d'exrême droite règle ses comptes. Espère en 2014 pouvoir inverser la tendance. Les 'européennes' seront, croit-elle, la meilleure occasion de mobiliser à son profit une partie appréciable de l'électorat UMP. L'abstention amplifiera l'apparence de ce succès que les lepénistes ne manqueraient pas de présenter comme un triomphe.

Rassurez-vous: je ne suis pas de ceux qui voient se profiler des dangers majeurs. Type Allemagne 1933. Les Français ne sont pas disposés à se prêter à des jeux aussi mortels. Ils laissent cela à la Télé-réalité. Le problème se situe essentiellement au sein de l'UMP. On y assiste à un drôle de psychodrame entre clans. Ils se nomment 'droite décomplexée', 'parti de la France forte', ou on invoque encore le retour aux 'valeurs traditionnelles'. Tous condamnent, par exemple, "l'assistanat", sans autre précision. De quoi s'agit-il? De la Sécu? De la gratuité de l'enseignement? De la prime de rentrée scolaire? La participation peu convaincante de l'UMP aux récentes manifestations anti-mariage gay, et le flirt poussé, dans la rue, avec un extrêmisme officiellement condamné en d'autres lieux ont fini par déconcerter nombre de ses sympathisants, Sans lui en rapporter de nouveaux. 

Imitant le Sarko-candidat, Copé pensait pourtant pouvoir confisquer une bonne part de l'électorat de la Marine. Mais à ce jeu son parti risque d'être le perdant. Malgré les efforts déployés pour dissimuler la vérité, il y a d'ores et déjà deux discours opposés à l'UMP. L'un demeure l'expression d'une force conservatrice parlementaire respectable. L'autre puise son inspiration dans la doctrine exprimée par Patrick Buisson, le conseiller préféré de l'ancien président. L'implosion sera sans doute finalement évitée. Mais pas une affaiblissante saignée électorale au profit du FN.

Illustration de l'arroseur arrosé. Mais nous risquons tous d'être un peu mouillés au passage.

 

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens