Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 octobre 2013 6 05 /10 /octobre /2013 10:17

Les démocraties occidentales veulent faire souvent des pointes sur du fromage mou. Résultat...Elles ont été longtemps paralysées dans l'affaire égyptienne: Morsi est devenu un long moment un symbole du président élu, puis renversé par l'armée...Ignorant que l'immense majorité des électeurs avait fini par se raviser sur un vote aux finalités tronquées. Il devrait être clair pour notre diplomatie que l'avenir du plus grand des pays arabes passe par sa remise en ordre avec l'appui, encore massif et effectif, de la citoyenneté.

Outre un appui politique et moral, les occidentaux doivent contribuer à une aide alimentaire vitale. L'Egypte, premier importateur de céréales au monde, doit offrir à son peuple du pain à prix subventionné. Urgent. Car faute d'une solution rapide, nous serons confrontés à un drame régional de grandes proportions.

Derrière les Frères musulmans, en Egypte comme en Syrie, ou ailleurs dans les pays du Moyen-Orient, il y a toujours la mouvance armée inspirée par Al Qaïda. La France s'est ainsi trompée en proposant d'armer "l'armée syrienne libre" alors que celle-ci et ses représentants civils étaient déjà passés dans le cadre de réserve...

Je viens de voir que des 'troupes étrangères' ont attaqué et liquidé un camp de Chebabs somaliens près de Mogadiscio. C'est ainsi que l'on doit aborder le thème du djihadisme armé dans la 'Corne de l'Afrique'. Comme les Français l'avons fait victorieusement pour sauver le Mali.

Ma recommandation? Point d'états d'âme contre la violence des bandes terroristes fanatisées. Un choix clair, même s'il peut heurter, parfois, notre conscience démocratique. Une expression d'ailleurs intraduisible en langage al qaïdien ordinaire.

 

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens