Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 22:22

Seuls les Américains paraissent se poser concrètement la question: faut-il interveniir en Libye pour empêcher un retournement de situation. en faveur du fou assassin, génocidaire, qui prétend la gouverner?

Les Européens se contentent, pour le moment, et après une longue et pénible réflexion, d'envoyer aux combattants  de Benghazi de l'équipement sanitaire. Mais la question est ailleurs: d'un côté un soulèvement populaire qui avait déjà gagné sur le terrain, de l'autre un groupe, un clan qui, après s'être approprié le pays et de ses richesses, a pu monter une opération militaire mercenaire (des combattants maliens et tchadiens majoritairement) et n'hésite pas à utiliser ses avions de combat contre leur propre peuple avec des demi-soldes venus de l'est de l'Europe. Le choix n'est pas difficile.

Des libyens pratiquement désarmés: on ne forme pas en quelques jours des civils au métier des armes. Or le professionnalisme des forces mercenaires a arrêté la marche victorieuse du peuple face à la tyrannie et à ses sbires.

Va-t-on laisser faire un fou criminel et sa famille de brigands qui ont spolié les travailleurs et leurs familles pendant 41 ans?

Si une intervention armée directe n'est pas à conseiller, il existe d'autres moyens, plus discrets, de mettre fin aux raids aériens et à l'action militaire terrestre. Tout peut s'inverser ensuite très vite car les mercennaires ne sont jamais des héros.

Il n'est que temps d'agir. Faute de quoi nous porterions la lourde responsabilité d'être condamnés pour non-assistance à peuple en danger.

 

Antoine Blanca

 


 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens