Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 18:02

On parle beaucoup des négociations en cours, simultanément à La Havane et à Oslo, en vue de la signature d'une paix définitive en Colombie par la démobilisation de la guérilla marxiste des FARC. Ce que presque personne ne rappelle, c'est qu'il ne s'agit pas là d'une 'première'. En effet, au début des années 1980, un accord entre le gouvernement et les FARC avait déjà permis le retour à la paix civile des insurgés révolutionnaires. Ces derniers avaient constitué, avec d'autres forces politiques, dont le PC, un parti politique : l'Union Patriotique. Et cela s'était concrétisé par la participation de l'UP aux divers processus électoraux qui avaient suivi. Le nouveau parti avait d'ailleurs gagné plusieurs municipalités, et obtenu des sièges de député et de sénateur.

Mais des forces mystérieuses sont intervenues, manoeuvrées par les para-militaires et financées par les gros propriétaires terriens (ou non...) et par les narcotrafiquants. Cette 'main noire' s'est livrée à ce qui peut s'apparenter à un génocide politique. En peu de temps on estime que, entre 3600 et 5000 militants et cadres, furent assassinés par les tueurs à gages. Je me souviens ainsi de la mise à mort en 1987 de Jaime Pardo Leal et, en 1990 de Bernardo Jaràn, l'un et l'autre candidats à la présidence de la République. La dernière personnalité victime de ces actions criminellles fut le sénateur Manuel Cepeda Vargas, criblé de balles alors qu'il avait déjà pris place dans un avion de ligne (1994)...

On peut comprendre que les militants des FARC réfléchissent à deux fois avant de baisser la garde et de quitter l'abri de la jungle. Pour le moment, en tout cas, ils ont surpris tout le monde en décrétant une trêve unilatérale. Cette décision est de bonne augure. Mais on attend la réponse des autorités. Quelles garanties est-on disposé à consentir en faveur de l'intégrité physique des personnes et pour assurer, aux démobilisés, les moyens de s'établir dans leur pays, et de vivre une nouvelle vie pacifique avec leur famille ?

 

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens