Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2013 1 11 /03 /mars /2013 13:21

Quand il y a consensus naturel, faut-il organiser une primaire pour le ratifier? Anne Hidalgo a simplement posé la question. Tout en sachant que la réponse appartient au PS. En vérité sa représentativité n'avait été contestée que par le député et conseiller de la capitale, Jean-Marie Le Guen. Or, aujourd'hui, le voilà qui retire sa pré-candidature. Invoquant, pour justifier sa renonciation, son désaccord sur le calendrier décidé par la Fédération de Paris qu'il estime précipité. Nous savons bien, nous qui le connaissons, qu'il s'agit là d'un habillage hâtif. Le Guen n'a trouvé, auprès des élus, comme des cadres parisiens du Parti, aucun soutien de quelque signification...


La force de la première adjointe de Paris est double: l'excellent travail accompli depuis qu'elle exerce les fonctions de numéro 2; l'appui inconditionnel, voire enthousiaste, que lui apporte Bertrand Delanoë.

En quelque sorte sa candidature va de soi. Et, selon les sondages, l'électorat est majoritairemment d'accord avec sa désignation.

Que vont décider les partis et les groupes qui auront participé, en 2014, pendant treize ans, à la majorité municipale? D'après nos informations, il leur appartiendra de décider: de participer à des listes d'union dès le 1er tour, ou  de mesurer au préalable leur force avant de conclure, avec le principal parti de la capitale, les conditions de leur appartenance au gouvernement de la ville.
La balle serait donc dans le camp de ces potentiels alliés.


Et la droite? Toujours très divisée, une seule candidate est d'ores et déjà en campagne et utilise tous les moyens médiatiques à sa portée. Nathalie Kosciuscko Morizet, dite NKM, débordante d'ambition, ne paraît pas manquer de moyens disons...logistiques. Ni surtout de scrupule éthique. C'est ainsi qu'elle a abandonné, comme un vieux chiffon, ses concitoyens de Longjumeau, ville dont elle est maire. Et elle a aussi proclamé, toute honte bue: "je suis la véritable héritière de Bertrand Delanoë".

Gonflé, tout de même, non?


Les obstacles viendront d'abord de son propre camp. Combien pèse la haine de Rachida Dati? Peu de chose sans doute en comparaison de la colère retenue de deux ou trois personnalités UMP qui travaillent dur, depuis longtemps, sur le terrain de la capitale. Et la Rama Yade, parachutée in-exrémis par Borloo et l'UDI? Trouvera-t-elle matière à consolation à son échec retentissant à Colombes, il y a six ans? Beaucoup de questions et peu de réponses. A droite on remonte la Seine à la rame.


La campagne sera intense. Mais une certitude: Anne et son PS ont des raisons de se montrer confiants.

Une femme pour la première fois, Maire de Paris, c'est non seulement possible, mais vraisemblable. Elle est née à Séville, olé!

 

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens