Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2012 5 15 /06 /juin /2012 10:57

Tunisie: mobilisation brutale de salafistes et de voyous ordinaires. Destructions. Autorités débordées. Saison touristique compromise. Situation économique aggravée. A qui profite le crime? Qui finance ces violences? Les clans ultras sunnites sont très divisés. Grosso modo entre les admirateurs d'Al Qaïda et les partisans de la prédication pacifique. Et qui manipule les délinquants? Les preuves s'accumulent: ce sont les anciens cadres du 'ben alisme' qui relèvent la tête et murmeurent à l'oreille du peuple ordinaire. Sur le thème: vous voyez bien ce que cela donne, la démocratie...*

Irak: les fêtes chiites ont été ensanglantées par des attentats d'une ampleur nouvelle. La minorité sunnite, qui avait toujours gouverné jusqu'à l'invasion américaine, est rendue responsable de ces assassinats massifs. En tout cas l'unité du pays est menacée. Encore une fois qui entretient cette guerre religieuse?

Bahrein: sur cette île-Etat, c'est un régime sunnite qui opprime les chiites majoritaires à 75%. Voilà 14 mois que les manifestations sont quotidiennes contre le pouvoir. Les morts s'amoncellent. Quand la rue a été sur le point de l'emporter, les automitrailleuses venues d'Arabie saoudite sont arrivées et ont tiré à balles réelles. Massacres. Retour au calme des cimetières dans les banlieues chiites.

Syrie: la tragédie continue et personne ne détient la clé de la solution. L'opposition n'a pas de visage et ne peut garantir un régime stable ni, en cas de victoire des insurgés, que les massacres ne concerneront pas les minorités alaouites (secte chiite à laquelle appartient Bachar) et autres soutiens du régime des El Assad. Qui garantira les énormes intérêts russes, la stabilité de la région? Personne. Donc pas de paix durable à l'horizon.

Liban: au sud, les chiites du Hezbollah possèdent les meilleures forces armées du pays et participent indirectement au gouvernement. Les autres minorités disposent de milices motivées et bien entraînées. L'Armée officielle est en état d'alerte permanente. Qui tirera le premier?

En fait les rodomontades que l'on entend dans les cercles parisiens prétendent, à l'image de l'inénarrable BHL, simplifier le panorama. La référence à la Libye (où rien ne se passe bien d'ailleurs) relève de l'absurdité. Les pays que je viens de citer ne sont pas des déserts avec quelques villes sur le littoral et des points d'eau dispersés dans les dunes. Derrière les guerres de religion il y a d'énormes intérêts pétroliers, stratégiques, commerciaux. Il y a l'Arabie saoudite et ses puissants services secrets, Israël et son Mossad, l'Iran et sa capacité de tout bloquer dans l'est de la Méditerranée.

Les puissants du monde sont les plus démunis dans cette guerre qui ne dit pas son nom et qui n'a pas de ligne de front. On n'y décerne que des ombres quand les vrais adversaires avancent, ou reculent, toujours masqués.

Antoine Blanca

*En Egypte les électeurs s'apprêtent à élire à la tête de l'Etat le dernier Premier ministre de Moubarak. Au nom de la sécurité des biens et des personnes...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens