Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 10:00

Peu de choses m'indisposent autant que d'entendre, en se reférant aux responsables politiques, des expressions du type "tous pourris" ou, pis encore, "nous voulons qu'ils s'en aillent tous!". C'est pourtant ce qu'ont entendu les télespectateurs de la bouche de certains manifestants de la Puerta del Sol à Madrid.

Se libérer de sa colère en la criant peut faire du bien dans un premier temps. Mais il faut par la suite que les "indignés" fassent un peu d'introspection et se demandent s'ils font en sorte de contribuer à la vie, à l'animation de la société dans laquelle ils évoluent. L'Espagne est désormais un pays démocratique, toutes les opinions y ont leur place si on les expose dans le cadre de la loi. Quand ils demandent aux élus locaux, régionaux et nationaux de partir tous (que se vayan todos!, proclamait un porte-parole improvisé) ils oublient deux choses:

1) que les élus, quel que soit leur bord, sont issus du suffrage universel.

2) que les indignés de la Puerta del Sol ne souhaitent pas les remplacer.

On conteste, on ne propose pas, on ne veut surtout pas militer en politique ou en syndicalisme...Soit, mais alors pourquoi ne pas choisir l'action associative qui ouvre mille chemins et des centaines de routes et participe de la vie de la Cité. En démocratie, pour pouvoir exiger, il faut aussi savoir donner.


Le monde associatif espagnol est encore trop étriqué. Trente six ans de dictature féroce, la main-mise sur l'enfance et la jeunesse par religieux et religieuses, n'ont guère facilité son épanouissement. Il n'esiste pas, dans la législation l'équivalent de notre Loi républicaine de 1901: une réussite totale qui a donné à l'action volontaire française une puissance considérable. Depuis un siècle, des dizaines de millions de nos compatriotes, de 7 à 77ans (et plus) ont employé leurs talents au bénéfice de la collectivité.

Bénévolement? Pas seulement. Car la vie associative est aussi créatrice d'emplois. Un million en France. Autant dans la péninsule ibérique dans dix ans si l'on créé des centres de formation adéquats.

J'inviterai donc ceux qui ont choisi de faire du camping sauvage au centre de Madrid, à rendre leur indignation productive en militant. Non en politique (quelle horreur, n'est-ce pas? On peut même se demander pourquoi tant de leurs concitoyens ont risqué leur liberté ou leur vie pour avoir le droit de le faire!), mais en apportant leur libre concours à la construction d'une Espagne encore plus belle.

 

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens