Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2010 4 10 /06 /juin /2010 15:28

Je craignais que de semblables plaisirs me soient refusés avec l'âge. Un vieux monsieur ne joue pas à bombarder Guignol, même si ce dernier porte chemise immaculée, col ouvert avec négligence étudiée, chevelure samsonienne noire savamment striées de blanc. Mais encore une fois la tentation de Saint Antoine est trop forte. BHL provoque les touches de mon ordinateur. Je ne résiste pas. Et avec quel plaisir: déjà ce philosophe pour "Modes et travaux" avait prêté le flanc à la critique justement ironique, en se laissant berner par le canular "Jean-Baptiste Botul".

Dans son dernier ouvrage il avait ainsi consacré plusieurs pages à citer doctement, avec une onction grotesque, le livre inventé d'un "collègue" qui n'existait que dans l'imaginaire de son potache de créateur.

Cette fois il joue -- sur toutes les télés, radios et journaux qui l'invitent (par goût de la dérision, je l'espère pour eux) -- au porte-parole de l'Etat d'Israël, de son armée et de tout ce qui a le droit de porter un flingue au large de Haïfa. Ceux qui, en Israël ou dans le vaste monde, se risquent à critiquer Netanyaou et son équipe hétéroclite, se voient qualifier de complices conscients ou inconscients du Hamas. Si on évoque les massacres et les destructions à Gaza, que l'ONU a qualifiés en son temps, de "crimes de guerre", il ne craint pas de proclamer: "où étaient-ils, ces donneurs de leçons, quand je dénonçais les crimes commis au Darfour, au Tibet, en Géorgie???". Méthode bien connue des staliniens du bon vieux temps: on dévie le débat sur un  autre, de différente nature, pour éviter d'avoir à se prononcer sur le thème en discussion. L'interlocuteur  dérangeant n'est plus qu'un ami, un soutien , voire un complice du Hamas, organisation totalitaire qu'il rejette  pourtant de toutes ses forces.

BHL est du bois dont on fait les dogmatiques mercenaires.

Il revenait début juin de Tel Aviv, où il avait été invité à participer à un colloque. On connaît mal  ses  tarifs en matière de rémunération de ses prestations. Elles sont en tout cas rarement gratuites. BHL a le don d'apprécier ce genre "d'invitation" juteuse et voyageuse; et sait renvoyer l'ascenseur avec inélégance.

Je m'égare: le personnage n'a jamais eu besoin d'invitation. Il s'est toujours  imposé autour des bonnes et riches tables. Prince du "paraître", il est partout à la fois, souvent flanqué de sa compagne osseuse et rafistolée à l'extrême, désireux de se faire voir et de faire entendre son discours de faux apôtre.
Pour ma part, je le remercie une fois de plus de m'offrir l'occasion de lui redire mon profond mépris.

 

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens