Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 décembre 2012 5 21 /12 /décembre /2012 10:39

Quand on vit au quotidien les activités de l'ONU, de ses agences spécialisés comme le PNUD*, l'UNICEF, le PAM, ses organisations associées telles l'OMS, l'OAA, l'OIT**, on est en droit de se demander comment les foctionnaires qui y travaillent peuvent parvenir à concilier le sommeil, à garder une dose de bonne humeur et à jouir partiellement d'une vie de famille. La réponse est: parce qu'ils ont fini par se forger une cuirasse émotionnelle, à conserver une distance avec l'événement.

Tous les drames de la planète, et dieu sait s'ils sont nombreux, atterrissent au siège central de New-York ou aux autres sièges de Rome, de Genève ou d' Addis- Abeba...Crises alimentaires massives, sécheresses menaçant la flore et la faune, guerres  ethniques masquant de gros intérêts miniers, alerte permanente au Moyen Orient où les conflits locaux peuvent, à tout moment, se transformer en conflit mondial, en catastrophe économique généralisée..,les responsables de l'organisation internationale ne peuvent faire face qu'en conservant leur sang-froid et leurs facultés d'analyse objective. Malheureusement cette attitude finit souvent par se transformer en indifférence.

C'est que l'on demande beaucoup aux institutions onusiennes, mais on les prive des dotations budgétaires et humaines qui leur permettraient de faire face au malheur. Chaque responsable sur le site des sinistres mesure son impuissance. Souvenons-nous de la mission de l'ONU à Kaboul, chargée, avec une poignée d'hommes d'expérience et de bonne volonté, de veiller à la paix au lendemain du départ de l'armée soviétique en 1989. Les Talibans règnent sur Kaboul et s'emparent des locaux de l'Organisation où s'était réfugié le dernier chef de gouvernement pro-russe, l'exécutent sous les yeux de ceux qui lui avaient accordé asile diplomatique. Impuissance toujours. Même impuissance à Bagdad après l'occupation américaine. Au lendemain du énième attentat, la destruction totale de son immeuble, l'ONU quitte le pays répondant aux souhaits des Américains et d'Al Qaïda. Impuissance encore de l'UNICF et du PAM au sud-Soudan en voyant des milliers de familles mourir de soif avant de rejoindre une point d'eau. Impuissance d'une poignée de casques bleus devant l'arrivéee massive de troupes rwandaises  qui  occuperont une province de la RDC***, le Kivu, pour massacrer les Hutus et s'emparer des richesses minières. La guerre qui suivit dura des années et fit trois millions de morts sans provoquer d'émotion chez les vrais maîtres du monde.

Je m'arrête là. Mais je voudrais que, quand on s'exclame: "mais que fait donc, l'ONU?", chacun mesure sa propre responsabilité de citoyan du monde.

 

Antoine Blanca

 

* PNUD, UNICEF, WFP, sigles anglophones pour le Programme des Nations Unies pour le développement, Fonds de Nations Unies pour  l'enfance, Programme alimentaire mondial, qui ont le statut d'agences spécialisées de l'ONU et répondant directement devant son Secrétaire général. Lequel nomme le Secrétaire exécutif.


**Organisation mondiale pour l'alimentation et l'agricultue, Organisation Mondiale de la santé, Organisation inrternationale du Travail.

ces organisations sont autonomes et le Secrétaire général de l'ONU n'exerce qu'une tutelle morale et de conttôle, mais ne nomme pas le Directeur général.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens