Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 09:25

Parce que Tunisie, Algérie et Maroc forment un même ensemble géographique, culturel et religieux, parce que leurs liens avec la France demeurent forts, de nombreux commentateurs ont été tentés d'aller plus loin: ce qui vient de se passer en Tunisie serait, disent-ils, annonciateur de ce qui se passera, inévitablemnt, esprits, au Maroc, par exemple.

Dans mon article d'hier j'ai exposé mon point de vue sur l'Algérie où un mouvement généralisé pour renverser le régime serait assimilé à un soulèvement contre la puissante ANP.

Au Maroc aussi les Forces armées royales jouent un rôle politique clé. Hassan II, qui avait été confronté aux deux derniers coups d'Etat militaires de la région (ils visaient, l'un et l'autre à l'assassiner), a veillé à laisser à son successeur une armée bien contrôlée. Ce grand féodal commença par réprimer fort et large. Puis il enntreprit de donner une large mission à ses généraux, loin de la capitale, au Sahara occidental qui fut la colonie espagnole de Rio de Oro. Le petit peuple fut associé à cette entreprise patriotique: Hassan II prit la tête d'une gigantesque marche populaire, la Marche Verte. Le roi devint à la fois le premier des patriotes et le chevalier levant son sabre de combat pour sauver la patrie en danger.

Mohamed VI peut donc compter, à la fois, sur une des armées plus fortes et plus professionnelles d'Afrique et sur son propre (et double) statut constitutionnel de père de la Nation et de  Commandeur des croyants. Même les héritiers politiques du socialiste révolutionnaire Mehdi ben Barka s'inclinent devant Sa Majesté en signe de soumisssion, et baisent la main que daigne leur tendre le monarque.

Le petit peuple, dans les campagnes, maintenu dans l'illétrisme et l'ignorance, (autre différence de taille avec l'Algérie et la Tunisie) ne voit le monde qu'à travers la figure intouchable du roi.

Aussi, ami lecteur, si tu veux attendre un soulèvement touchant la monarchie chérifienne, prends un siège confortable. Car l'attente risque d'être bien longue. 

 

Antoine Blanca

PS: rappelons que depuis plus de trente ans, dans l'attente d'un refendum organisé par l'ONU, referendum qui n'aura jamais lieu, l'Algérie et le Maroc n'ont plus de relations diplomatiques et que toutes les frontières sont fermées entre les deux pays "frères".

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens