Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2013 2 25 /06 /juin /2013 09:59

En devenant Chef de l'Etat, François Hollande  n'a pas changé de style. Et, si la fonction l'avait autorisé à le faire, il n'aurait pas changé, non plus, de mode de vie. D'une certaine manière il est entré à l'Elysée comme il était entré en politique en Corrèze: en glorifiant le travail, et en misant sur la durée pour réussir. C'est une méthode qui s'accorde à son tempérament. Dans ce qui avait été le fief du radical Henri Queuille*, avant de devenir celui de Chirac, il n'a gagné son siège de député qu'en creusant péniblement les sillons les uns après les autres. Persévérant. Donnant du temps au temps. Conseiller général, maire de Tulle, député, président de l'assemblée départemental. Son succès local résultait de sa fidélité à ses longues visites aux marchés dominicaux, de sa présence à chaque remise de médaille du Mérite agricole, de l'écoute attentive prêtée aux doléances de ses administrés. Je suis certain que cette vie exténuante, l'activisme national allant de pair avec le provincial, l'avait comblé au lieu de l'accabler. Il l'avait dit: "j'aime les gens". Et c'est vrai.

 

Président de la République, son comportement n'a donc pas varié. "Genio y figura hasta la sepultura, dit un célèbre proverbe castillan**. Labeur acharné et régulier pour bien s'imprégner des dossiers, pour mieux connaître les hommes et les femmes qui en sont la, finalité. Il ne recherche pas l'exubérance, il ne fait pas tirer des feux d'artifice à chacune de ses apparitions. Et il veut penser que les années qui restent finiront par lui donner raison.


Pour le moment l'opinion publique exprime, très majoritairement, de l'insatisfaction. Et il en sera ainsi tant que les premiers résultats positifs n'apparaîtront pas clairement sur les plans économique et social.


En principe mieux informée des réalités d'une situation complexe, dans un monde bouleversé, la presse ne joue pas son rôle pédagogique. Elle devrait précéder l'opinion. Or elle la suit, les yeux fixés sur la courbe des tirages et des profits. Les analyses critiques, fussent-elles très dures, peuvent être légiitimes. En revanche la première année de présidence Hollande ne justifie en rien un tel étalage de mépris à la limite de la haine. D'autant plus que, de l'autre côté de la barrière, il n'est que relents nauséabonds d'entreprises douteuses et de bilans catastrophiques.

 

Antoine Blanca

 

* Henri Queuille, homme politique de la IVe République qui fut Président du Conseil des ministres. Pendant l'Occupation il avait fait partie d'un réseau de Résistance. Membre du Parti radical et radical socialiste, dit 'valoisien'(le siège du parti radical se situait rue de Valois à Paris.

** Intraduisible littéralement. Avec beaucoup de liberté: nous restons les mêmes de la naaissance à la mort.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens