Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 10:26

L'élection d'un Président et celle des députés, dans la foulée, devrait donner lieu à un débat clair, honnête, seule méthode susceptible d'éclairer les électeurs. C'est l'engagement qu'a pris François Hollande, et qu'il respectera. Son parti, le PS, a ainsi organisé une primaire citoyenne ouverte, premier pas en avant vers la transparence. Le candidat de la gauche démocratique a ainsi reconnu la nécessité de tenir compte des changements intervenus dans la société et dans l'économie depuis l'adoption du projet PS. Il a précisé aussi que les propositions  en vue d'un contrat de gouvernement seront exposées en temps opportun, après études approfondies par de groupes réunissant toutes les compétences requises à un tel exercice. Aucune dissimulation de son côté.

Sarkozy et la droite qu'il représente ont fait, sans surprise, un tout autre choix, celui de la manipulation et du mensonge. C'est dans ce type de marécage qu'aime à nager un Jean-François Copé. Il avait déjà tenté, en vain, de présenter les primaires citoyennes comme propices à la délation. Le PS, affirmait ce spécialiste, allait pouvoir séparer le bon grain de l'ivraie, identifier les uns pour mieux dénoncer les autres. Echec de la tentative et des tonnes d'affiches dénonciatrices passées à la broyeuse. Aujourd'hui, c'est le texte de l'accord PS/EELV qui est analysé ligne par ligne, pour donner lieu à un exercice d'interprétation essentiellement basé sur la manipulation et le mensonge.

Sur le nucléaire: notre candidat a été dès le dbut limpide . Cette filière, qui représente actuellement près de 80% de notre consommation d'électricité, ne sera pas abandonnée mais adaptée, sécurisée, modernisée. On supprimera progressivement les centrales obsolètes. La production d'énergies renouvelables sera amplifiée. Ce n'est pas le nucléaire qui est abandonné, mais le TOUT nucléaire. Notre dépendance quasi-totale. Sarkozy fait dans la caricature la plus grotesque quand il nous accuse de vouloir retourner au temps des chandelles. Pourquoi pas à celui de la marine à voile? Il ne croit pas, lui-même, à ses mensonges tant leur  grossiereté est évidente.

ONU: si la place de l'Europe Unie au sein du Conseil de Sécurité a été évoquée, il ne sera jamais question d'abandonner la place de la France comme membre fondateur. C'est à dire, avec droit de véto. Réformer l'ONU? Tout le monde ou presque, dans le vaste monde, le souhaite. Le problème est que les propositions des uns, coîncident rarement avec les voeux des autres. Je connais bien l'Organisation pour en avoir été le numéro2. Plusieurs générations seront consommées avant que son mode politique de fonctionnement  (Conseil et Assemblée générale)  ne change. Vous le savez mieux que personne, M.Juppé: économisez donc votre encre et votre salive.

Quant au vote des étrangers aux élections locales, on pourra le considérer comme chose faite si la gauche l'emporte. Mitterrand n'a pu le faire, faute de pouvoir franchir, alors, l'obstacle du Sénat. Nous n'innoverons rien en Europe, d'ailleurs. Je viens ainsi de m'entretenir avec mon ami Eugenio Muñoz, socialiste espagnol et conseiller municipal de Francfort. Voilà longtemps qu'il exerce des fonctions d'élu dans la capitale économique de l'Allemagne aux côtés d'un ami Turc.

Vraiment, messieurs et mesdames de la droite française: avez-vous si peu d'arguments à faire valoir que vous vous condamniez à n'utiliser que la manipulation et le mensonge? Ayez un peu plus de respect pour les électeurs.

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens