Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 10:22

Frédéric Mitterrand, le neveu de l'autre et présentement encore Ministre de la Culture, a quitté le nid douillet discret dans lequel il s'était mis à l'abri pendant la campagne, pour annoncer l'Apocalyse si Hollande, l'homme au couteau entre les dents, venait à être élu par le peuple citoyen. Du coup, une certaine presse prétend "qu'il était très proche de son oncle" et que sa nomination au gouvernement "avait été considérée comme une ouverture à gauche..."Aberration, s'il en est: l'ancien Président et le neveu entretenaient des relations purement familiales et plutôt lointaines, et chacun savait, dans les milieux bien informés, que Frédéric ne cachait pas des opinions marquées à droite. Mais là n'est pas la question: l'important c'est que, les uns après les autres, tous ceux que Sarkozy a obligés (largesse monstrueuse aux frais du budget de l'Etat pour Tapie), ou récompensés à des titres divers, se voient fermement conviés à prendre publiquement, sans ambigüité, position en faveur du "Capo". On a mentionné Tapie, on a vu aussi Depardieu s'exhiber à Villepinte pour lui apporter son appui (forcément massif), le publicitaire Seguéla ne perd depuis quelque temps aucune occasion (il est invité partout où il n'a rien d'important à dire) pour exprimer tout le bien qu'il pense du candidat sortant (un homme tendre, timide, affectueux avec sa petite famille, cultivé...sa brosse à reluire étant très productive). Sarkozy n'a jamais aidé quelqu'un sans arrière-pensée. En l'occurrence, cette dernière est aujourd'hui électorale.

Il me fait penser à cette scène du film "le Parrain", quand Brando rend un service à un entrepreneur sicilien de pompes funèbres: "vous ne me devez rien aujourd'hui, mais un jour j'aurais peut-être besoin de vous". Le cas se présenta, effectivement, plus tard. Quand on lui demanda de rendre présentable le cadavre du fils aîné assassiné. Il fallait atténuer le choc que ressentirait la mère en le voyant...
Sarkozy a une mentalité et une pratique de "parrain". Aujourd'hui, aux abois, il racle tous les vieux tiroirs et exhume tous les carnets usés où sont notés les noms de ses débiteurs. Pour les rappeler à l'ordre.

Mais Frédéric M. sait pertinemment que, de toute manière, son heure est passée. Il se consolera en pensant qu'il pourra bientôt, tout à loisir, retourner en vacances en Thaïlande où il ne manquera jamais d'amis complaisants.

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens