Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 15:47

Les commentaires sur la prestation de François Hollande ( France2, hier jeudi) auraient pu être écrits à l'avance. A droite on s'essaie, sans succès, à l'ironie. Le FN tente de mordre, sans crocs et sans conviction. Même Mélenchon n'est pas parvenu à trouver la bonne petite phrase assassine. Quant aux éditorialistes et autres commentateurs, ils ont fait, comme on dit, le métier: ils sont là pour juger, pas pour prendre des responsabilités ou pour aider à la recherche de solutions.

Les plus imaginatifs d'entre eux, après avoir un peu disserté sur la notion de 'boîte à outils' (illustration utilisée par l'intervenant), que l'on peut sans peine associer à celle de 'bricolage', se sont souvent lamentés "du manque d'audace" de la parole présidentielle. En vérité, comment peuvent-ils penser qu'il y a place, dans la conjoncture présente, à la  manifestation d'une forme quelconque d'audace? Nous ne sommes pas dans le domaine de la télé-réalité, et Hollande ne se propose pas de prendre Fort Boyard d'assaut. On se trouve, au mieux, dans une phase de patiente réparation. Afin de préparer, peut-on espèrer, celle de la construction. La première n'a rien d'exaltant. La seconde devrait procurer quelque bonheur.

Et il n'y aura pas, dans les mois qui viennent, de résultat positif spectaculaire.

Bien que politiquement engagé moi-même, je m'efforce toujours de rester objectif. Voire parfois critique avec les miens. Je crois mieux aider, ce faisant, mes amis à réussir l'entreprise commune.


Regardons un peu autour de nous, en Europe. Quand on ne recule pas (c'est, hélas, la majorité des cas), on stagne. Même en Allemagne dont il est de bon ton de chanter les louanges. Pujadas a tenté de citer la Suède comme modèle de réussite social-démocrate. Sauf que les socialistes n'y sont plus au pouvoir. Depuis d'ailleurs de nombreuses années. Et que la situation économique n'y est, dans l'ensemble, pas meilleure que la nôtre.


Ce qui est vrai, en revanche, c'est que dans les pays du nord et du centre de notre continent il existe, depuis fort longtemps, une tradition de dialogue entre une force syndicale puissante, un patronat organisé et l'Etat. Hollande a remporté sur ce point un premier succès. Sans la signature de la CGT. Ce qui est regrettable, mais n'arrêtera pas lla machine à négocier. Mais il n'est pas dit, d'ailleurs, que cette grande confédération ne soit pas amenée à réfléchir à l'origine de ses difficultés actuelles. Les élections professionnelles viennent de sonner, pour elle, un signal d'alarme, avec le succès des syndicats dits 'réformistes'.


François Hollande accomplissait hier une tâche ingrate. Et il s'en est bien acquitté. L'audace, on la laissera à des Beppo Grillo et à des Frigide Barjot.

 

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens