Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2011 5 13 /05 /mai /2011 11:06

DSK a longtemps caracolé en tête de tous les sondages. Est-ce le cas aujourd'hui? Comme on pouvait le prévoir l'actuel patron du FMI est devenu, du fait de cette popularité affichée, la cible de toutes les attaques de la droite . Sournoises ou humoristiques elles se sont multipliées du fait de la contradiction entre ses obligations internationales (rôle du gros méchant en Grèce et au Portugal par exemples pays gouvernés, l'un et l'autre, par des socialistes), et son projet, non officialisé mais réel, d'être le champion de la gauche à la présidentielle de 2012.

Or la commémoration du 30e anniversaire de la victoire du 10 mai 81 s'est caractérisée par l'exaltation nostalgique du temps de la rupture, de la fête aux couleurs rouge et bleu-blanc-rouge, du choc frontal contre le libéralisme économique et financier. Chacun comprend, bien entendu, que le monde a continué à tourner depuis ces temps de victoire, qu'il importe de tenir compte des raisons des déconvenues qui sont venues doucher les enthousiasmes, que les fondements de la stratégie d'union de la gauche ont changé de nature avec l'affaiblissement profond de l'allié communiste.

Mais les électeurs de gauche, dans tous les cas une grande partie d'entre eux, sont demeuré attachés à leurs racines anti-capitalistes. Ce n'est pas seulement de la nostalgie: les pratiques du monde de la grande finance justifient rejet et révolte. Tant d'immoralité nous répugne. Ne pas  prendre en compte ces sentiments serait une erreur fatale.

Nous savons qu'il faut, officiellement, attendre la fin du mois de juin pour déposer sa candidature aux primaires. Dominique est donc fondé à rester au FMI jusqu'à cette date. Enfermé dans son devoir de réserve.

Il est pourtant le seul à pouvoir montrer son vrai visage de vétéran du militantisme à gauche pour démonter l'opération qui est en cours et qui va se poursuivre pendant quelques semaines avant que DSK se déclare formellement.

Les dégâts seront-ils, alors,  encore réparables?

 

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens