Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2012 3 11 /01 /janvier /2012 12:10

Le grand scandale s'est révélé quand la FIFA a attribué au Qatar l'organisation de la Coupe du monde de foot. Le richissime émirat n'a même pas un championnat local ou régional et il ne dispose d'aucun stade susceptible d'accueillir des dizaines de milliers de supporters. Personne n'en doute: on bâtira tout cela à temps: les pétrodollars ne manquent pas, les BTP et les boîtes d'architectes sont dans les starting-blocs. Ils sont la clé de la réussite. Parce que la FIFA s'est déshonorée en cédant aux caprices démesurés des princes des sables, on tente maintenant de tout mettre sur le dos d'un grand club. Or, c'est triste à dire, plusieurs prestigieuses équipes françaises et européennes aimeraient bien être courtisées de la même manière. J'en connais peu qui refuseraient les avances, si elles venaient à être sérieuses.
Voilà donc le PSG condamné à l'obligation de résultat, à bien utiliser les dizaines de millions de dollars dont sa trésorerie a été abreuvée. Chaque jour un nouveau nom de star est sorti du turban. Et il faudra bien que, rapidement, les résultats accompagnent enfin la grossse mise. Pour le moment ce n'est pas le cas.

La situation présente est une aberration monumentale. Le football est en train de produire ses monstres du capitalisme financier. Et ce ne sont pas seulement les qataris, mais les nouveaux milliardaires russes, les tsars au petit-pied des anciennes républiques pétrolières soviétiques d'Asie qui tiennent à jouer, à leur manière, au foot de haut niveau. C'est consternant, mais c'est vrai. Bien entendu ces cheikhs et ces oligarques ont encore des contre-exemples. Lyon, Marseille, Rennes,Sainte Etienne, Lille, Toulouse travaillent toujours avec des moyens et un esprit plus classiques. Celui qui achètera Real Madrid ou le FC Barcelone n'est pas encore né.

Le vent de folie qui secoue le foot parisien retombera bien un jour. On reparlera "centres de formation", animation des club de juniors et de cadets.

Mais reconnaissons qu'aujourd'hui nous sommes bien secoués.

Antoine Blanca

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens