Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2013 3 10 /07 /juillet /2013 12:19

J'entends beaucoup d'amis dire: les footballeurs gagnent trop d'argent. En quoi seraient-ils coupables. Ils jouent, par la force des choses, sur le terrain du système capitaliste. Les rois du ballon rond sont simplement payés au prix du marché. Ils sont une marchandise entre les mains de leur agent de commerce. C'est ce dernier qui négocie le montant d'un transfert, les détails du contrat et...s'indemnise grassement au passage.

Aujourd'hui personne ne paraît choqué quand on dit: le PSG (ou l'AS Monaco) a acheté ou vendu un tel ou un tel. A commencer par les intéressés. Un vocabulaire de marchand d'esclaves.

En foot le professionnalisme existe depuis des décennies. Mais le club pro a été longteps organisé, pour l'essentiel, autour du 'Centre de formation' et de l'attachement du joueur aux couleurs de son équipe. Les grands noms provenaient des 'centres de formation'. Longtemps celui du FC de Nantes a été respecté dans le monde entier. Quant à l'attachement à un club, avec son poids de sentimentalisme, il se concrétisait dans certaines grandes équipes comme Reims, Saint-Etienne, Nantes, Marseille. Des vedettes restaient fidèles à leur club formateur (cas du stéphanois Herbin) durant toute leur vie professionnelle. La moyenne de fidélité était de 5 à 6 ans.

Aujourd'hui Paris ou Monaco fonctionnent comme des entreprises industrielles. Le PSG compte heureusement des milliers de supporteurs fidèles. Cela atténue un peu le règne absolu de l'argent. L'ASM quant à elle n'a pratiquement pas de supporteurs et joue souvent dans un stade Louis II aux 3/4 vide. Les gradins ne se peuplent que lors des derbys, avec Nice ou même Marseille. Jusqu'à une date récente c'était le Prince qui comblait les déficits. Rainier par exemple disait vouloir que la principauté offre toute sorte de divertissements à ses riches résidents: des jeux de hasard aux concerts philarmoniques, du tennis au football de haut niveau. Aujourd'hui Son Altesse Sérénissime ne peut plus suivre la mise. L'ASM était descendue en 2e division. Elle a été achetée par un oligarque russe. Depuis ce dernier recrute des joueurs parmi les plus grands de France et de Navarre et prétend concurrencer Paris, le champion...Nous verrons bien si le public suit. Monaco sera de toute manière un challenger redoutable.

Les autres sports, collectifs ou individuels, ont tous cessé d'être pratiqués par des amateurs ou des semi-professionnels. Tous nos athlètes sont sponsorisés.

La loi du libéralisme brutal a fait son oeuvre.

 

Antoine Blanca


NB: cela ne m'empêchera nullement d'aimer le foot avec une fraîcheur presque infantile...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens