Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2013 1 17 /06 /juin /2013 10:30

Je crois que la redécouverte de l'Islam par les Français prendra encore du temps. Nos compatriotes croyaient pourtant bien le connaître. N'avaient-ils pas côtoyé des musulmans pendant des décennies, parfois des siècles. En tant que colonisateurs, en Afrique du Nord et en Afrique Noire (comme on disait alors), ou en tant que représentants de la puissance tutélaire dans certains pays du Moyen-Orient (Liban, Syrie notamment). Mais à part quelques brillants universitaires ou chercheurs (reconnus pour leur qualité et plus nombreux que dans d'autres pays occidentaus), la connaissance de l'autre, de l'homme ou de la femme arabe, berbère, soufi sénégalais...demeurait jusqu'ici superficiielle. En Algérie par exemple, un Européen citadin ne fréquentait le voisin de travail ou de quartier que le temps nécessaire à un minimum de vie collective imposée.

Tel n'est pas l'avis général des Pieds-Noirs. La plupart d'entre eux ont toujours été persuadés qu'ils 'les' connaissaient bien, qu'ils se 'débrouillaient' en langue arabe, parce qu'ils utilisaient quelques mots ou phrases en arabe dialectal, qu'ils avaient une bonne relation avec les 'indigènes' (qu'ils appelaient en privé melons, ratons, pinsons) parce qu'ils bavardaient cordialement avec l'épicier du coin, qu'ils savaient tout de l'Islam parce qu'ils situaient les dates du jeûne de ramadan, et les fêtes principales de la religion mahométane. En fait un citadin Pied-Noir n'en savait pas plus sur ceux qu'il côtoyait de loin, qu'un Marseillais aujourd'hui.

Et voilà qu'ils découvrent,, en même temps que tous les Français, que la monde musulman est divers et complexe. Ils sont contraints par la brutale actualité de mettre un contenu derrière les mots sunnite, chiite, wahabbite, alaouite, soufi.... Que le terrorisme, dont ils pensaient être les uniques victimes potentielles, fait cent fois plus de victimes entre Irakiens ou Syriens, entre Somaliens ou entre Nigérians; que les attentats suicides sont la criminelle spécialité d'Al Qaïda contre les chiites bagdadis; que les djihadistes algériens ont mené une guerre de sept ans contre leur gouvernement et son armée. Faisant 80000 victimes mortelles; que les sunnites kurdes de Turquie, ont longtemps tué des sunnites turcs(qui répliquaient sans pitié ; que la pratique la plus intransigeante de la religion, l'intégrisme radical, est celle du régime saoudi, fidèle allié des Etats-Unis en particulier et des Occidentaux en général.

Alors, peut-être que nous allons porterr, désormais, un regard différent sur les millions de Musulmans français, ou vivant en France. Que ces derniers présevent, comme d'autres communautés (sans esprit communautatiste), une partie de leurs coutumes, de leurs particularités. Mais que d'une manière générale la volonté d'intégration est réelle. Ils sont souvent ouvriers ou artisans, mais aussi journalistes brillants, techniciens de cinéma ou de télé, animateurs et comédiens, profs, principaux de collège ou profs de fac. Les feux de l'actualité préfèrent se diriger, eux, pour mieux fausser nos sentiments, vers un tueur d'nfants et de soldats désarmés à Toulouse. Voilà qui fait beaucoup plus d'audience qu'un bon père de famille, animateur bénévole dans une cité. C'est pourtant de ce côté là que réside la vérité.

Le fanatisme religieux est un phénomène exceptionnel. Un musulman pratiquant (combien sont-ils?) veut simplement pouvoir...pratiquer en paix.

En outre nos musulmans sont, dans leur quasi-totalité, des sunnites. Ce n'est pas le cas en Grande Bretagne, en Allemagne ou dans les pays scandinaves.

Voilà qui simplifie les choses, croyez-moi!!!

 

Antoine Blanca


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens