Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 10:41

Il y a une différence fondamentale entre les circonstances de la mort de l'ambassadeur américain en Lybie, et l'assassinat, il y a 21 ans à Beyrouth, de son collègue Français Louis Delamare: seul ce dernier a été 'professionnellement' ciblé, et la commanditaire du meurtre est connu. C'était la crise au Moyen-Orient et le rôle direct qu'y jouait alors notre pays qui a coûté la vie à Delamare. Et on connaissait le commanditaire du meurtre: Hafez el Assad (le 'papa'fondateur du régime) dont nous gênions le projet de tutelle sur le Liban.

Ce qui vient de se passer à Ben Ghazi est la traduction sanglante d'une tout autre problématique qui empoisonne les relations du monde démocratique avec la Umma, la communauté musulmane universelle. En septembre 1981, la mort de Delamare avait donné lieu à des réunions nationales et internationales fiévreuses, tant civiles que militaires. Les acteurs (Syriens, Libanais, Palestiniens...) du drame étaient répertoriés, même si l'on hésitait sur la forme d'une risposte efficace.

Aujourd'hui la plus impressionnante puissance armée que la Planète ait jamais connue ne sait quoi faire. Nous nous découvrons tout nus, vivant dans une vulnérabilité effrayante. On peut disposer avec succès de drones et des moyens les plus sophistiqués pour combattre en terrain inconnu, mais on est démuni face au gigantisme de la bêtise humaine. A tout moment, n'importe qui, pour n'importe quel motif, peut allumer la mèche de l'incendie. Des salafistes peuvent le faire en sachant pouvoir compter sur la droite xénophobe universelle pour attiser les flammes...

En matière religieuse, seuls des musulmans sont en mesure d'éclairer leurs frères sur la nature des manipulations dont ils sont aussi les victimes. En politique, il nous appartient, à nous démocrates occidentaux, d'éviter la facilité des caricatures blessantes, des simplifications outrageantes qui amplifient l'ignorance de nos concitoyens. Et les rendent plus vulnérables aux manipulations coupables.

Antoine Blanca

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens