Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 11:32

Rien ne serait plus catastrophique pour la France et les Français que l'irruption, au milieu de la situation économique et sociale que nous vivons, d'une crise de régime.

C'est pourtant ce que veulent, chacun de son côté, mais avec une simultanéité qui dérange, Mélenchon et son groupe, et le Front National et ses gros bras. Je pensais que le PCF n'allait pas entrer dans ce jeu hasardeux. Je me trompais: le quotidien L'Humanité est revenu aux titres et aux dessins du temps de la guerre froide contre les socialistes.

Extrême droite et extrême gauche sont donc partis, ensemble, pour un travail de démolition. Au même cri de :'tous pourris'.

Un sondage confirme, hélas, que ce sentiment est très majoritaire dans la citoyenneté. C'est injuste pour la quasi-totalité de nos élus. Mais il convient de réaliser que cet état d'esprit déplorable existe.

On s'acharne par ailleurs à maintenir à la une de l'actualité l'affaire Cahuzac. Voilà que la presse suisse s'en mêle à son tour. Rarement le conditionnel n'a été autant utilisé pour colporter des rumeurs. En général non corroborées par des faits.

Dans ce contexte je juge lamentable que le journal Libération se lance dans l'exercice déshonorant de la calomnie. C'est à ne pas croire ses yeux et ses oreilles. Le quotidien de la gauche instable met Laurent Fabius en question sur la base suivante: 'il paraîtrait que Mediapart s'apprêterait à révéler que l'ancien Premier ministre aurait des comptes frauduleux en Suisse'. Mediapart nie avec force une telle assertion jugée fantaisiste, Fabius, stupéfié et mortifié comme nous tous, met en action son avocat qui menace le quotidien (autrefois fondé par Emmanuel d'Astier de Lavigerie) d'une action en justice.

Libé est ainsi devenu une sorte de tabloïd de Murdoch.

Mais, dorénavant comment convaincre de sa bonne foi, les yeux dans les yeux, fut-ce son meilleur ami? Cahuzac a semé partout une espèce de suspicion préventive.

Difficile de lutter contre ce qui est infondé.


En marge de tout cela, nombreux sont ceux qui veulent pousser François Hollande à prendre des décisions majeures dans la précipitation et l'urgence. Ce n'est pas le style du Président. Il ne marchera pas au fouet des spéculateurs politiques, émaneraient-ils de ses propres rangs.

Il consulte beaucoup, il médite. Mais il refuse qu'on pense pour lui, qui a été élu par la nation tout entière.

 

Antoine Blanca


N.B. -- D'ores et déjà les membres  du gouvernement feront une déclaration de leur patrimoine avant le 15 avril.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens