Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juillet 2011 7 24 /07 /juillet /2011 15:28

Depuis une bonne décennie les romans policiers venus du nord de l'Europe ont connu un essor extraordinaire. Le sujet central de "Millénium" frôle de très près la tragédie que l'on vient de vivre dans l'île de Utoeya, avec le massacre de jeunes militants travaillistes, et dans le quartier des ministères d'Oslo. Non que l'auteur suédois des trois romans de la série, Stieg Larsson, ait évoqué un massacre à l'arme automatique lourde, ou (et?) le sinistre exploit d'un nouvel Unabomber, mais parce que le thème de Millénium tournait autour de la survivance des idées néo-nazies avec leur cortège de massacres.

Les autres polars scandinaves sont plus classiques. Des commissaires taciturnes y vivent mal une nouvelle société dans laquelle ils éprouvent de la difficulté à se reconnaître; et les personnages périphériques sont représentatifs du monde hivernal dans lequel ils se voient contraints d' évoluer. Ces oeuvres littéraires de qualité, qui tiennent le lecteur en haleine ( sans courtiser pour autant la facilité propre à la plupart des thrillers anglo-saxons), nous pousseraient davantage à l'acte désespéré individuel qu'au massacre des Saints Innocents. Le tueur du 22 juillet, Anders Behring Brelvik, ne devait pas être un lecteur d'Henning Mankell (Suédois) ou de Junnar Staalesen (Norvégien). C'était plutôt un accumulateur de haine à doses chaque jour plus massives, à l'image des produits chimiques qu'il avait mis des années à réunir pour fabriquer, de manière artisanale, une bombe destructrice surpuissante.

La haine se concentrait chez le multiassassin, nous dit-on, sur les musulmans (c'est la mode) et contre les marxistes. Je suppose que dans son esprit tordu les jeunes travaillistes incarnaient les deux "maux": les Norvégiens issus de l'immigration, Turcs notamment, sont enclins à soutenir ouvertement les socialistes; et ces derniers sont toujours vus par la droite comme les héritiers du marxisme.

Quoi qu'il en soit, voilà le pays créateur du Prix Nobel de la Paix et l'un des grands fondateurs de l'ONU (le premier Secrétaire général, Trygve Lie, était un grand dirigeant travailliste norvégien) devenu le théâtre de l'un des plus cruels massacres de notre temps.

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens