Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 10:23

Mohamed Merbah était sans doute un cas méritant une particulière attention. Echec scolaire, recalé par notre armée, petite délinquance, découverte et utilisation d'une filière vers la formation djihadiste au Pakistan ou en Afghanistan (en "zonz tribale"la frontière est bien fragile). Le voilà soudain transformé en tueur froid, déterminé, mégalomaniaque au point de prétendre mettre "la République à genoux". Terroriste sans doute isolé mais dévastateur. Un frère salafiste paraît l'avoir initié à sa propre interprétation criminelle de l'Islam. On ne sait pas encore comment il s'est procuré armes et explosifs (ils n'ont jamais été, il est vrai, aussi accessibles que depuis la chute de Kadhafi...).

Ce qui importe c'est de tirer toutes les leçons de ces douloureux épisodes. Les musulmans de France sont inquiets. Et ils ont des raisons de l'être. Déjà visés quotidiennement par les diatribes électoralistes xénophobes de Guéant et de la Le Pen, voilà qu'ils se voient exposés à de nouvelles agressions, au moins verbales, du fait des récents événements. Compatriotes ou résidents dans notre pays, ils devraient pourtant être en droit de se sentir à l'aise dans notre république laïque. D'une cohabitation tranquille, dans une France apaisée, dépend en grande partie que notre société ne fabrique pas d'autres Mohamed Merbah. Des manipulateurs fous, venus du salafisme philo-terroriste, sont sans doute déjà à l'oeuvre pour transformer le jeune toulousain de 23 ans en "martyr de la foi", en "chahid". Il ne faut pas faciliter leurs manoeuvres fanatiques par la pratique de l'invective tous azimuts.

C'est pourtant ce que commence déjà à faire le candidat Sarkozy. Avec des propositions abracadabrantesques du style: "il faut interdire l'endoctrinement en prison comme en milieu ouvert". Comment mettre un tel projet en pratique? Cela n'intéresse pas le sortant. Son unique préoccupation est électorale: siphonner au maximum le potentiel de voix du FN. Quitte à hypothéquer l'avenir de la démocratie française.

Heureusement c'est surtout SON avenir qu'il remet en cause. C'est plus fort que lui: plus il joue à revêtir les habits de la haute fonction qu'il occupe encore, plus il s'embourbe dans sa propre caricature. Et elle est de plus en plus grotesque.

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens