Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2011 5 09 /09 /septembre /2011 17:11

Rares ont été les medias à avoir rapproché les deux villes, Santiago et New-York, et la date fatidique. L'exception vient de l'hebdomadaire américain The Nation. Il est vrai que le chroniqueur en charge de l'article, Ariel Dorfman, est né en Argentine, a passé son enfance à New-York, son adolescence au Chili avant de se voir contraint à l'exil pour délit d'opinion. De plus, il se trouvait à Santiago le 11 septembre 1973 et à Manhattan le 11 septembre 2001. Il confesse que depuis dix ans il "s'interroge sur cette juxtaposition  de dates", et voudrait pouvoir lui donner un sens.

Mission, en apparence, impossible tant la nature de chacun de ces deux événements est différente. Sauf que les Etats-Unis ont un rôle dans l'un et l'autre. Grandiose victime à New-York, cette puissance est coupable d'incitation au crime dans l'inqualifiable affaire du Chili. Si Pinochet a été le bras assassin, Nixon, Kissinger et la CIA ont bien été les cerveaux de l'odieux attentat, dont le coeur se situa au palais présidentiel de La Moneda.

Au Chili on ne répondit pas à la violence par la violence. Ce fut au contraire ce que j'appelerais la patience démocratique, adoptée par la grande majorité des citoyens, qui permit la mise à l'écart de la dictature militaire. La gauche a su conclure une insispensable alliance avec une force centriste (centrale?), la Démocratie chrétienne, laquelle n'avait pas tardé à mesurer l'ampleur de son erreur opportuniste d'appui initial au coup d'Etat. L'aboutissement de ce marathon épuisant, mais finalement porteur: une consolidation institutionnelle durable. Elle ouvre la voie à toutes les possibilités progressistes dans l'avenir.

Aux Etats-Unis, la peur suscitée par un petit groupe de terroristes a donné lieu à une série de décisions catastrophiques, dépassant, de très loin, les dommages occasionnés par les attentats. Guerres, occupation, violation des droits de l'homme, Des dizaines de milliers de victimes civiles. Et le renforcement d'un régime ultra-sécuritaire fondé sur la culture du mensonge, de l'espionnage et de l'angoisse.

Antoine  Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens