Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juin 2013 2 04 /06 /juin /2013 17:15

Sarkozy avait dit (en 2007) à tous ceux qui pouvaient l'entendre: quand je ne serai plus Chef de l'Etat, je pourrais enfin gagner de l'argent. Et c'est ce qu'il fait, en donnant des conférences à 100000 dollars pièce. La dernière, c'était à Londres, dans un salon de l'Hôtel Inter-Continental. Devant 200 privilégiés il a parlé de l'Europe. La grande banque d'affaires américaine Goldman Sachs organisait cette modeste sauterie. Pour économiser un autre voyage, l'ancien maire de Neuilly avait demandé à rencontrer Cameron. En privé. Chose naturelle. Quand on partage les mêmes idéaux...

En marge de la conférence de l'Hotel Ineter-Continental, des oreilles indiscrètes se sont tendues vers l'actuel membre du Conseil Constitutionnel. Toutes ont cru entendre Sarkozy dire, sous une forme ou sous une autre, qu'il reviendrait sur la scène politique, si les circonstances l'exigeaient. Londres est un lieu approprié pour lancer et pour entendre des appels. C'est chose connue...De Gaulle entendait la voix de la France profonde. Sarkozy, celle du CAC 40...

Le problème crucial avec M.Sarkozy, c'est qu'il refuse de choisir. En gros, il ferait bien de la politique sans renoncer pour autant à faire de l'argent. Beaucoup d'argent, entendons nous bien. Car augmenter l'indemnité présidentielle de 131% dès son installation à l'Elysée c'est, diraient ses amis de la City, peanuts. Gagner 30000 euros en un mois ne vaut pas la peine de tant souffrir. Les choses sérieuses commencent à partir du million. Notre ancien président voudrait pouvoir faire les deux: des conférences à 100000 et gouverner la France (et un peu l'Europe). Mais à ce point il est des obstacles institutionnels insurmontables...

Car Sarko souffre d'une double addiction: pour les frissons que procure le pouvoir; et pour ceux que procurent les dollars.

On l'a vu dès son élection en 2007: il avait promis de s'occuper immédiatement des dossiers qui intéressaient les Français...Et s'était aussitôt précipité sur le yatch de Bolloré. En voyage officiel d'Etat au Brésil et au Mexique, il faisait réserver un week-end prolongé près d'Acapulco ou sur une plage près de Rio. Les réunions de travail venaient après. Tel est son protocole particulier.

Mais attention, a prévenu le chefaillon Copé: si M.Sarkozy veut être candidat en 2017, il devra affronter les primaires. Comme les copains! Un impertinent, ce maire de Meaux musicien de jazz. En tout état de cause c'est le seul point sur lequel il est d'accord avec Fillon.
Ouf! C'est dèjà ça...

 

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens